×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Le temple de Cornaux (NE), la rénovation de la cure attenante figure au budget 2018. CC(by-sa) Sinenomine2 via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cornaux,_Le_temple.JPGDans plusieurs Églises, les produits immobiliers permettent de financer une partie de postes. Mais à Zurich, plusieurs voix appellent à une politique immobilière plus sociale.

 

Photo: Le temple de Cornaux (NE), la rénovation de la cure attenante figure au budget 2018. CC(by-sa) Sinenomine2

Par Joël Burri

«Les cures sont des biens immobiliers attractifs, mais cela ne signifie pas que l’on ne puisse pas y accueillir par exemple des réfugiés», estime Hannes Lindenmeyer, président de la paroisse réformée du district zurichois d’Aussersihl, cité par le magazine alémanique «Bref». Il s’oppose à ce que l’Église ne fixe les loyers de ses biens immobiliers qu’en fonction du marché et envisage même de lancer une initiative ou un référendum à ce sujet, rappelle Cath.ch qui a repéré l’information. Alors que la Ville a adopté un règlement qui l’amènera à terme à proposer un tiers de son parc immobilier en logements à tarif préférentiel, l’idée que l’Église devrait s’aligner sur cette mesure fait son chemin.

Parfaitement ressemblant: dans l’une des tours, il y a une cloche et les fenêtres de la  Grossmünster de Zurich ont été imitées avec des bâches de couleur. (Photo: UCJG Oberland)A l’occasion du Jubilé de la Réforme, les cadets de l’Oberland zurichois ont bâti une cathédrale de douze mètres de haut, faite de 500 toiles de tente militaires. L’histoire du réformateur Heinrich Bullinger y sera mise en scène.

Photo: Parfaitement ressemblant: dans l’une des tours, il y a une cloche et les fenêtres de la  Grossmünster de Zurich ont été imitées avec des bâches de couleur. (UCJG Oberland)

Par Andreas Bättig / ref.ch

C’est un projet véritablement pharaonique qu’a lancé le comité local de l’Union chrétienne des jeunes gens (UCJG) de l’Oberland zurichois pour son camp d’été de cette année, à Hüntwangen, dans l’Unterland zurichois. Elle s’est en effet servie de 500 tentes militaires pour bâtir la cathédrale destinée à accueillir pas moins de 700 enfants et adolescents. Le bâtiment impressionne par ses dimensions: 27 mètres de long, 18 de large et 12 de haut.

talk im turmLe théologien réformé Konrad Schmid a déblayé quelques clichés sur la théologie, lors d’une table ronde sur le thème «Lumière» à l’Université de Zurich. Pour le chercheur en Ancien Testament, la théologie démythifiée est nécessaire à la maturation de la religion.

Texte et photo: Matthias Böhni (Ref.ch/Protestinfo)

Entre un chercheur en neurosciences et un professeur d’Ancien Testament, devinez lequel s’est montré le plus grand «démythificateur»? Lors d’une table ronde sur le thème «Lumière», avec le professeur de théologie Konrad Schmid et le neuroscientifique Fritjof Helmchen il s’est avéré que c’était plutôt le théologien. Pour la bonne raison que pendant que Fritjof Helmchen s’extasiait sur les nouvelles méthodes de l’optogénétique, qui pourraient un jour permettre de faire la «lumière» sur le fonctionnement du cerveau humain, le théologien s’est élevé contre toute forme de «romantisme» qu’il soit religieux ou scientifique.

jacqueline Berger et ses chiens Quin et Tio-Pepe ©Christian Schenk, notabeneLes animaux mériteraient qu’on leur fasse un peu plus de place dans l’Eglise, estime Jacqueline Berger. Portrait de cette éducatrice canine et future diacre de Bäretswil, dans le canton de Zurich.

Par Christian Schenk (texte et photo), notabene

Tio-Pepe n’est plus très rapide. Le vieux mâle qui va bientôt fêter ses 13 ans peine à suivre Jacqueline Berger et Quin. Dans les escaliers, Tio-Pepe est distancé dès les premières marches. A plusieurs reprises sur le chemin de l’église, sa maîtresse et sa congénère doivent l’attendre. Mais celui qui est patient ne perd rien.

La ville de Zurich depuis le Grossmuenster CC(by-nc-sa)Reto Fetz https://flic.kr/p/2M19ksLe vote a été clair, dimanche, dans la ville de Zurich: les réformés ont approuvé la fusion des paroisses existantes en une seule paroisse qui regroupera la ville entière. Deux paroisses seulement sur 34 ont voté contre.

Photo: CC(by-nc-sa)Reto Fetz 

(Zurich, Ref.ch) Les paroisses réformées de la ville de Zurich se sont prononcées, et personne ne s’attendait à un résultat aussi tranché: elles veulent désormais s’organiser en une paroisse centrale. La participation au vote dans les différentes paroisses a varié de 23 à 44%.

© 2018 Protestinfo