×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1
vendredi, 02 mai 2014 08:15

«Faut pas croire» gagne en visibilité

Les producteur de Faut pas croire: Emmanuel Tagnard (à gauche) et Cyril Dépraz (à droite) ©RTSLe magazine de la RTS un consacré aux questions éthiques, philosophiques et religieuses change d’heure de diffusion. Le rendez-vous coproduit avec les Eglises protestantes et catholiques sera, dès ce week-end, proposé le dimanche avant le journal plutôt que le samedi en début d’après-midi.

Photo: Emmanuel Tagnard (à gauche) et Cyril Dépraz producteurs de Faut pas croire. ©RTS

Par Joël Burri

En télévision, il y a des bonnes cases et des mauvaises cases horaires. Celles où le public est derrière son écran et celles où l’audience n’est pas au rendez-vous. Alors, un changement d’heure de diffusion, ça n’a rien d’anodin.

Lecture integrale de la Bible au Locle D’ici à samedi, la Bible sera lue intégralement dans une librairie chrétienne du Locle. L’opération rassemble les croyants de diverses Eglises issues de la Réforme.

Par Joël Burri

Quinze heures par jour, jusqu’à samedi, une soixantaine de bénévoles issus des différentes Eglises protestantes du Locle se relaient toutes les heures pour lire, en binôme, la Bible dans son intégralité. Cet objectif devrait être atteint en 86 heures, environ. Cette opération a été organisée par l’association Patrimoine Bible-Le Locle qui présentera l’exposition «La Bible, patrimoine de l’humanité» en septembre dans la cité des montagnes neuchâteloises. «Cela permet d’offrir le texte à la population du Locle, explique Olivier Charvin, président de l’association et pasteur de l’Action biblique. Cela permet de proclamer que l’on croit au message biblique dans son intégralité.»

Patrick Mabialah d'Echallens présente sa création: un logiciel intégré à la suite Office permettant de rechercher directement des références bibliques.Intégrer des citations bibliques sans sortir de Word, c’est ce que permet une application développée par un chrétien vaudois.

Par Joël Burri

La Bible a été le premier ouvrage imprimé et aujourd’hui encore, quand un nouveau support informatique fait son apparition, il ne faut pas long pour que la Bible y apparaisse. Que ce soit sur CD-Rom, sur internet ou pour tablette et smartphone, les Bibles électroniques foisonnent.

marie et mouton FotorQue serait la veille de Noël sans son traditionnel récit de la nativité joué par les enfants? A Avenches, protestants, évangéliques et catholiques s’unissent, sous l’impulsion de la municipalité, pour en faire une véritable comédie musicale.

par Joël Burri

En cette veille de Noël, Protestinfo vous propose un extrait d’un spectacle présenté il y a quelques jours à Avenches par une quarantaine d’enfants et presque autant d’adultes, musiciens, techniciens, créateurs de décors, de costumes etc.

huguenots FotorPour lutter contre la pénurie des vocations, un groupe de bénévoles a créé «Les Huguenots». Une web-série qui va décaper l’image que l’on se fait de la formation théologique.

par Joël Burri

Gaston est étudiant en théologie car il n’est pas assez «scientifique» pour faire l’EPFL, que sa peur du sang lui ferme les portes de la médecine et qu’il ne lit pas assez bien pour faire lettres.

Amélie est étudiante en théologie parce que son pasteur lui a dit que c’était génial et que cela lui permettra d’apprendre plein de choses sur la Bible. Mais elle espère aussi que Jésus lui apportera l’amour durant ses études.

Enfin, après s’être pris une «pétée monumentale» en moto, John a pris conscience que la «vie ça tient à pas grand-chose». En quête de sens il a débarqué en Faculté de théologie.

© 2019 Protestinfo