×

Message

Failed loading XML...

enfants foot image d'illustration cc(by) USAG- Humphreys via https://flic.kr/p/aspoYNUne table ronde a réuni organisations chrétiennes et administrations fédérales autour de la question de la participation des activités jeunesse au programme d’encouragement au sport. Une astuce consistant à faire de ces camps des associations autonomes a été trouvée.

Photo: cc(by) USAG- Humphreys

Par Joël Burri

«Une solution de compromis se dessine pour les associations chrétiennes qui étaient sous la menace d'une exclusion des programmes "Jeunesse et sport" dès 2018», se réjouit le Réseau évangélique suisse dans un communiqué. En effet, les activités organisées par diverses organisations telles que la Ligue pour la lecture de la Bible ou l’Armée du Salut et qui proposent des week-ends ou des semaines mêlant activités sportives et spirituelles avaient été exclues dès 2018 du programme Jeunesse et sport (J+S) par l’Office fédéral du sport (OFSPO). «Une organisation a certes le droit de baser ses activités sur des valeurs religieuses, mais elles ne doivent pas avoir la transmission de la foi ou la conversion comme seul ou principal but», avait expliqué cette administration lorsque la décision a été rendue publique.

camp biblique CC0 PIXABAY via https://pixabay.com/p-1216063/?no_redirectPour bénéficier du soutien de l’Etat, les activités jeunesse d’une organisation ne doivent pas avoir la transmission de la foi comme but principal. Le Tribunal administratif fédéral ayant confirmé une décision de l’Office fédéral des assurances sociales allant dans ce sens, l’Office fédéral du sport retire à son tour son soutien à une dizaine d’organisations évangéliques. Une pétition est lancée.

Par Joël Burri

Alterner activités sportives ou culturelles et découverte de la Bible ou de la foi, tel est le programme des week-ends et camps offert par diverses organisations chrétiennes. Après l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) qui a privé ces activités de subventions en 2014, l’Office fédéral du sport (OFSPO) suit le même chemin. Dès 2018, les camps évangéliques seront exclus de Jeunesse et sport (J+S), le programme d’encouragement aux activités physiques de la Confédération.

Signature de la charte pour les camps évangeliques ©EJLe Réseau évangélique suisse, ainsi que d’autres associations évangéliques, se munissent d’une charte, à la suite de la suppression du financement public de leurs camps. La charte a été présentée et signée devant quelques journalistes et les membres des différentes associations évangéliques suisses.

Par Emmanuelle Jacquat

«Cette charte est excellente et identitaire. Elle montre ce que nous faisons» déclare Michel Siegrist, directeur général de la Ligue pour la lecture de la bible, une des associations signataires. Avant sa prise de parole, un rap et une chorégraphie ont été interprétés par des jeunes devant quelques journalistes et les membres de différentes associations évangéliques, réunis au Hip-Hop Center à Berne, lieu où se combinent le hip-hop et la culture chrétienne.

camp de vacances chrétien CC(by) Fort George G. Meade via https://flic.kr/p/cRPoCQ«Les familles favorables au financement public des camps chrétiens», lançait le Réseau évangélique suisse dans un communiqué. L’Office fédéral des assurances sociales rappelle que la suppression des aides financières de ces camps résulte purement et simplement de l’application de la législation.

Photo: CC(by) Fort George G. Meade

Par Emmanuelle Jacquat

En réponse à la décision de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) de supprimer les subventions de certains camps, le Réseau évangélique suisse a mandaté GFS-Zürich pour un sondage. Dans son communiqué de presse, le Réseau évangélique suisse mettait en avant les conclusions du sondage qui montreraient que les familles seraient favorables au financement public de camps.

vendredi, 10 octobre 2014 08:15

Jeunes évangéliques privés de subventions

Camp lecture bible CC(by-nc-sa) Daniel Dimarco - https://flic.kr/p/dW8kjPUn contrôle approfondi des demandes d’organisations religieuses, prive plusieurs associations proches des milieux évangéliques de l’aide de l’Office fédéral des assurances sociales pour les activités de jeunesse. Certaines ont fait recours.

Par Joël Burri

Le mouvement évangélique, cette branche du protestantisme qui insiste sur la conversion individuelle et reconnaît la Bible littéralement comme la Parole de Dieu, serait-il discriminé? C’est ce que laisse penser un article de l’édition d’octobre du mensuel «Christianisme aujourd’hui» dans lequel il est dévoilé que plusieurs organisations évangéliques se sont vues refuser une aide de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), pour un montant total d’environ 500’000 francs, selon le périodique évangélique.

© 2017 Protestinfo