×

Message

Failed loading XML...

Des enfants jouant au foot https://flic.kr/p/3aVxo8La création d’une fédération faîtière chrétienne permettra de poursuivre la collaboration avec Jeunesse et sport. Début 2017, les camps chrétiens avaient été menacés d’exclusion des programmes d’encouragement aux activités physiques de la Confédération.

Photo: CC (by) susieq3c

Par Laurence Villoz

«Formation+» verra le jour fin janvier. Cette fédération faîtière chrétienne permettra aux camps chrétiens de continuer à bénéficier du label et des subventions des programmes Jeunesse et sport (J+S). Début 2017, les associations évangéliques qui proposent des rencontres pour les jeunes, alternant des activités sportives et des temps de découverte de la Bible, avaient appris leur exclusion des programmes J+S pour la fin de l’année en cours. «Compte tenu des nouvelles bases légales adoptées par le Parlement et des considérations qui en découlent, l’Office fédéral du sport (OFSPO) ne dispose plus de la légitimation pour subventionner, dans le cadre de J+S, des offres dans lesquelles le prosélytisme religieux joue un rôle central», avait alors expliqué Christoph Lauener, responsable communication de l’OFSPO à Protestinfo. Un compromis a toutefois été trouvé.

Le kinball, l’un des sports des KidsGames CC(by) Rubén Vique via https://flic.kr/p/feYv6YUne cérémonie d’ouverture plutôt que de clôture. Pour son édition 2016, les joutes sportives chrétiennes revoient leur copie.

Photo: Le kinball, l’un des sports des KidsGames. CC(by) Rubén Vique

Par Joël Burri

«Dans les éditions précédentes, les régions envoyaient leurs meilleures équipes pour une finale et journée de clôture à Avenches. Mais en fin de semaine, tout le monde était épuisé. Cette année, nous avons préféré organiser une importante cérémonie d’ouverture», explique le diacre de l’Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV) Emmanuel Schmied, président des KidsGames. Ce sont ainsi plus de 2000 enfants, âges de 7 à 14 ans, et leurs accompagnants qui sont attendus le 7 août à la patinoire du Littoral à Neuchâtel.

vendredi, 08 juillet 2016 08:00

Des aumôniers aux Jeux olympiques

Couverture de la brochure remise aux athlètes, DRLes athlètes allemands seront accompagnés au Brésil par une aumônerie œcuménique

Image:Couverture de la brochure remise aux athlètes, DR

(EPD/Protestinfo) Les sportifs allemands participants aux Jeux olympiques d’été et aux Jeux paralympiques auront accès à un assistance spirituelle. Les Eglises protestante et catholique allemandes ont en effet décidé d’envoyer des aumôniers avec la délégation olympique en août et septembre au Brésil. Déjà ces jours, une brochure avec des textes bibliques, des prières et des méditations doit être remises aux athlètes à Hanovre en même temps que leur tenue olympique, ont déclaré l’Eglise protestante en Allemagne (EKD) et la Conférence allemande des évêques, lors d’une conférence de presse.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

vendredi, 15 avril 2016 08:00

L'aïkido, une forme d'amour du prochain

Deux aïkidokas https://flic.kr/p/4Xk1dsUn pasteur allemand décroche le grade le plus élevé en aïkido. Pour lui, la philosophie de ce sport de combat est tout à fait en accord avec l’impératif chrétien de l’amour du prochain.

Par Björn Schlüter (EPD/Protestinter) 

Photo: CC (by-nc-nd) Nefertiyi

Salzgitter - Le bâton de l'attaquant brille d'un éclat mat dans la pâle lueur des tubes néon. Il fixe du regard Claus-Dieter Sonnenberg, désarmé devant lui. Puis, en un mouvement foudroyant, le bâton fend l'air – et tout aussi vite, l'issue du combat se décide. Un dénouement inattendu: Claus-Dieter Sonnenberg esquive d'un mouvement adroit, entraîne son adversaire dans un mouvement rotatif qui le désarme, et le fait tomber sans effort apparent. «Pas de problème», déclare ensuite le pasteur de 57 ans, sourire aux lèvres. Ce théologien protestant de Salzgitter est un maître de l'autodéfense, et a remporté il y a quelques semaines le 5e dan en aïkido. «C'est le grade le plus élevé qu'on puisse atteindre dans cet art martial; ensuite, il n'y a plus que des grades honorifiques», explique-t-il. 


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Serena Williams lors de l'US open de 2013 CC(by) Boss TweedLa joueuse de tennis victorieuse samedi à Wimbledon déclare régulièrement à l’issue des victoires importantes: «Je veux remercier le Dieu Jéhovah»

Photo: Serena Williams lors de l’US open de 2013 CC(by) Boss Tweed

Par Kimberly Winston, RNS Protestinter

A 33 ans, Serena Williams, est classée n° 1 mondial du tennis féminin. Elle est connue pour sa volonté d’acier, sa capacité d’intimidation et ses coups foudroyants. Elle est aussi témoin de Jéhovah, une foi qui encourage ses membres à se séparer du monde et les décourage des sports de compétition pour la raison que ceux-ci promeuvent le nationalisme, la violence et la célébrité, des choses que les témoins de Jéhovah sont censés éviter.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2018 Protestinfo