×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and html Premature end of data in tag head line 1 Premature end of data in tag html line 1

Entraide CC(0) Evangelisch-reformierten Landeskirche des Kantons Zürich. via https://flic.kr/p/rpGGuTLundi à Berne, la quatrième assemblée plénière de Diaconie Suisse a été l’occasion de discuter du statut des groupes de travail et du bon développement du portail numérique diaconie.ch.

Par Martin Bernard

«Il est bon de toujours rappeler que l’Église est au service des êtres humains, et non l’inverse.» C’est avec ces mots, en s’inspirant de vitraux de l’artiste peintre argovien Felix Hoffmann, que le président de Diaconie Suisse Beat Maurer-Suter a ouvert la quatrième assemblée plénière de la Conférence, lundi à Berne. La rencontre s’est déroulée en présence de quelque 30 membres des exécutifs en charge dans les Églises réformées de la diaconie (action sociale menée au nom des valeurs chrétiennes). Tous sont venus avec la motivation de travailler ensemble à faire tomber les barrières cantonales et linguistiques. «Par vos solutions communes de débat et de recherche, vous témoignez du fait que nous sommes unis dans toute la Suisse derrière un même idéal», a appuyé Ruth Pfister, membre du conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse.

mercredi, 20 décembre 2017 08:00

Brèves

Collecte de sang
Encourager l’œcuménisme
Des cadeaux solidaires

mercredi, 13 décembre 2017 08:00

Brèves

Soirée festive à la Fusterie
Marché de Noël solidaire
Arrêté pour agressions sexuelles sur mineurs

main maman enfant CC(by-sa) Maeka Alexis via https://flic.kr/p/ak15yBLes chercheurs disent que l’empathie n’est pas seulement un instinct biologique; c’est un trait que les êtres humains peuvent apprendre et développer.

Photo: CC(by-sa) Maeka Alexis

Par Rosalie Chan, RNS/Protestinter

Chaque fusillade est un exemple de plus de la capacité humaine à faire le mal. Chaque fois, les gens en appellent à davantage de contrôle sur les armes et à une hausse des mesures de sécurité. Mais qu’en est-il des appels pour davantage d’empathie dans la société?


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Le livre pour les 30 ans du GRAAPLe Groupe d’accueil et d’action psychiatrique célèbre ses trente ans d’activités en 2017. La situation des personnes concernées a-t-elle vraiment changé?

Par Laurence Villoz

Depuis trente ans, le Groupe d’accueil et d’action psychiatrique (GRAAP), basé à Lausanne, soutient des personnes concernées par la maladie psychique en leur offrant des lieux de rencontres, divers ateliers et des possibilités de réinsertions professionnelles. L’ouvrage «Folie à temps partiel: d’objet de soins à citoyen», réalisé pour l’anniversaire du groupe, retrace l’histoire des mouvements de patients qui se sont développés à partir de la fin des années 1980, permettant aux personnes concernées de faire entendre leur voix et de défendre leurs droits. Rencontre avec l’auteure de ce livre, Stéphanie Romanens-Pythoud, également rédactrice en cheffe de la revue du GRAAP et Jean-Pierre Zbinden, directeur du groupe.

© 2018 Protestinfo