×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Notre Dame https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Notre_Dame_de_Paris_DSC_0846w.jpgUne récente enquête réalisée dans quinze pays d’Europe révèle que 71% des adultes interrogés s’identifient comme chrétiens.

Photo: La cathédrale Notre-Dame de Paris CC (by-sa) Pezi

Par Tom Heneghan, Paris, RNS/Protestinter

Avec un taux décroissant de présence aux offices religieux et un nombre croissant d’églises qui se ferment ou sont vendues, l’Europe occidentale semble devenir la région du monde où l’avenir de la foi est le plus sombre. Le pape François a récemment déploré cette tendance comparant la société occidentale à «un voyage qui se termine en naufrage où les rescapés tentent de se construire un radeau».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

vendredi, 04 mai 2018 08:30

La religion face au suicide

Le Congrès du GraapPendant des siècles, les Églises catholique et protestante ont violemment condamné le suicide. Eric Rutgers dont le fils s’est donné la mort témoigne de son expérience au regard des traditions chrétiennes. Une prise de parole dans le cadre du 29e Congrès du GRAAP sur le thème «Le suicide, osons en parler!»

Par Laurence Villoz

«Pour chaque suicide, cinq à dix personnes sont touchées par un deuil sévère et pourtant une chape de silence persiste sur ce sujet.» Eric et Jacqueline Rutgers ont perdu leur fils Pascal, qui s’est suicidé en automne 1982 à l’âge de 18 ans et demi. «La mort de notre fils nous a conduits à devenir des experts dans l’accompagnement des personnes endeuillées», explique Eric Rutgers, intervenant au 29e Congrès du Group d’accueil et d’action psychiatrique (GRAAP) sur la thématique «le suicide, osons en parler!»

Une croix https://flic.kr/p/6G4WMGUne récente enquête montre que les jeunes ont une vision factuelle des religions. Les préjugés arrivent plus tard.

Photo: CC (by-nc-nd) Steluma

Par Laure Salamon, Réforme

La nouvelle est plutôt bonne! Les jeunes interrogés par Coexister, mouvement interconvictionnel des jeunes, ont peu de préjugés sur les religions. Pour arriver à cette conclusion, l'association a exploité ses fiches sur le rapport entre les jeunes et les religions. Les formateurs les font remplir aux élèves lors des ateliers de sensibilisation menés depuis deux ans, dans les collèges et lycées. Les élèves doivent choisir parmi quatre colonnes qui représentent une religion ou conviction. Ils entourent le symbole dont ils se sentent le plus proches (une croix, un croissant, une étoile de David ou AT pour athéisme). Puis, en quelques minutes, ils écrivent jusqu’à trois mots pour la conviction entourée et pour les autres.

Meret VallonLa question de l’accueil des enfants et du catéchisme se trouve au centre des préoccupations de plusieurs Eglises romandes. Qu’apporte la transmission d’une religion au développement d’un enfant? Rencontre avec la pédopsychiatre Meret Vallon.

Photo: Meret Vallon

Par Laurence Villoz

La chapelle de Servion (VD) a récemment été transformée en espace pour les plus jeunes. L’Eglise protestante de Genève promeut de nouvelles formes de catéchèses inspirées par «Godly play» ou «jeu divin», une marque américaine qui développe des outils inspirés par la pédagogie Montessori. Quant aux Eglises de Berne-Jura-Soleure, elles ont tenu à rappeler publiquement que le catéchisme n’était pas de l’endoctrinement, mais un espace de réflexion. Protestinfo a rencontré Meret Vallon, psychiatre pour enfants et adolescents qui a elle-même donné le culte de l’enfance à Molondin dans le canton de Vaud.

Un nez https://flic.kr/p/2nyeZEncens, mandarine ou savon, quelles places ont les odeurs dans les religions? «Un temps pour la création», une manifestation religieuse qui milite pour la sauvegarde de la planète s’intéresse du 1er septembre au 4 octobre à l’odorat. Rencontre avec Olivier Bauer, professeur de théologie pratique et passionné par les liens entre la spiritualité et les sens. 

Photo: CC (by-nc-nd) banlon1964

Par Laurence Villoz

Après la thématique de l’ouïe l’année dernière, la manifestation annuelle «Un temps pour la création» qui célèbre la planète et sa conservation approfondit la question de l’odorat, du 1er septembre au 4 octobre. Temps de réflexion et de remise en question par rapport au consumérisme, ce mois sera ponctué par plusieurs cérémonies œcuméniques en Suisse. Entretien avec Olivier Bauer, spécialiste des odeurs spirituelles.

Alors que dans la plupart des religions, on retrouve de l’encens, des huiles ou des bougies, le protestantisme n’est pas associé à des fragrances à part peut-être celle de l’humidité des temples. Cette confession est-elle sans odeur?

© 2018 Protestinfo