×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Le timbre commémorant la visite du pape ©La Poste suisseTous les objectifs se sont tournés sur le souverain pontife durant son pèlerinage à Genève. Le COE tire toutefois un bilan positif des miettes qui lui ont été laissées.

Photo: Le timbre commémorant la visite du pape ©La Poste suisse

Par Joël Burri

Pour commémorer la visite du pape à Genève, le 21 juin passé, la poste a émis un timbre. On y voit le pape et le jet d’eau de Genève. Un symbole de ce qui restera dans les mémoires de ce déplacement? Aurait-on oublié que le pape s’était déplacé à l’occasion du 70e anniversaire du Conseil œcuménique des Églises (COE)? Un message fort peut-être un peu camouflé par la machine médiatique qu’est le pape.

Le pape, Gottfried Locher et Esther Gaillard © reformiert/Felix ReichLors de la venue du pape jeudi dernier à Genève, le président de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, Gottfried Locher, a invité le pape au dialogue oecuménique, à l'occasion de l’année Zwingli qui se déroulera en 2019. 

Photo: Le pape François, Gottfried Locher et Esther Gaillard © reformiert/Felix Reich

Par Laurence Villoz

Gottfried Locher, le président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) a invité le pape au dialogue oecuménique. Dans une lettre qu'il a remis au pontife, jeudi 21 juin, lors de sa venue à Genève, Gottfried Locher a exprimé le souhait qu'une délégation de la FEPS composée autant de personnes consacrées que laïques soit reçue au Vatican pour l'année Zwingli. «Quand nous lui avons touché la main, nous lui avons expliqué le contenu de cette invitation. Le pape nous a écouté attentivement et avec bienveillance. C’était authentique et chaleureux, j’ai été touchée», raconte Esther Gaillard, vice-présidente du Conseil de la FEPS, qui a participé avec Gottfried Locher à l’intégrale des événements pour la venue du pape.

Olav Fykse Tveit, le 15 mai au COE Pour certains protestants, il ne va pas de soi que les catholiques romains sont nos frères et sœurs, a rappelé Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises lors d’une interview commune accordée à Protestinfo et Cath.ch à quelques semaines de la visite du pape François dans les locaux de l’organisation, le 21 juin prochain.

Photo:Bernard Hallet/cath.ch

Propos recueillis par Joël Burri/Protestinfo et Raphaël Zbinden/cath.ch

Pourquoi est-ce que cette visite du pape est importante?

Ce qui me paraît important, c’est que la visite du pape réaffirme les bonnes relations et les nombreuses coopérations entre l’Église catholique romaine et le Conseil œcuménique des Églises (CEO). Par cette visite, le pape rappelle que le COE est un partenaire important pour l’Église catholique romaine. Mais si nous qualifions cette visite de jalon, c’est aussi parce que c’est un point à partir du quel nous ne reviendrons pas en arrière. Nous devons aller de l’avant en matière de travail commun et de témoignage: les Églises du monde ont une foi commune et un engagement commun en faveur de la justice, de la paix, une attention particulière commune pour les plus défavorisés.

Le pape François et Olav Fykse TveitLe 21 juin prochain, le pape François se rendra au Conseil œcuménique des Églises à Genève. Quelle est cette organisation qui rassemble plus de 500 millions de chrétiens?

Photo: Le pape François et Olav Fykse Tveit à Rome en août 2017 © COE/Francesco Sforza/Vatican Photographic Service

Par Laurence Villoz

«L’identité du Conseil œcuménique des Églises (COE) est de vivre en communion. Ses membres recherchent donc sans cesse le consensus», expliquait Olav Fykse Tveit, son secrétaire général, dans une interview publiée sur le site NouvelleR.ch. Créé en 1948 à Amsterdam, le COE qui célèbre son 70e anniversaire cette année rassemble 348 Églises représentant plus de 500 millions de chrétiens à travers le monde. Des protestants, des anglicans, des orthodoxes. Mais l’Église catholique romaine n’en fait pas partie. Elle collabore toutefois à certains projets.

Vatican Rome CC(by-sa) Dennis Jarvis via https://flic.kr/p/8N2L2XLes Eglises protestante et catholique d’Allemagne veulent utiliser l'année du 500e anniversaire de la Réforme pour un rapprochement plus poussé.

Par Karsten Frerichs, EPD/Protestinter

Le pape a donné un coup de pouce inattendu au rapprochement œcuménique en Allemagne, en accordant la semaine passée, une audition à de hauts représentants de l'Eglise protestante d'Allemagne (EKD) au Vatican. «Les chrétiens des deux confessions doivent s’efforcer de surmonter, de toutes leurs forces, les obstacles qui subsistent sur le chemin de l'unité visible».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2018 Protestinfo