×

Message

Failed loading XML...

Daniel MargueratA travers «Le musicien des anges», le théologien Daniel Marguerat revisite de façon inattendue Noël et Pâques sous la forme de contes. Rencontre.

Photo: Daniel Marguerat

Par Laurence Villoz

Professeur honoraire de Nouveau Testament à l’Université de Lausanne et pasteur, Daniel Marguerat s’est prêté au jeu de l’écriture narrative à travers treize contes et récits qui illustrent les fêtes de Noël et de Pâques. Publié début novembre, «Le musicien des anges» destinés aux enfants et aux adultes redonne un sens, parfois oublié, aux fêtes religieuses.

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie d’écrire un livre de contes et de récits?

Il y a urgence à redire les événements de Noël et de Pâques, d’une manière nouvelle, à une société qui en est lassée. Je suis convaincu que le récit est un mode de communication de l’Evangile, une façon de transmettre des valeurs, d’interpeller et de s’interroger sur le monde dans lequel nous vivons. A la différence du discours ou de la prédication, il fait appel à l’imaginaire. J’ai donc tenté de réfléchir non seulement au charme du récit, à la magie qu’il dégage, mais à la théologie qu’il transmet. Il faut dire qu’on assiste à un effacement dramatique du sens de la fête de Noël. Sous prétexte de ne pas heurter d’autres croyances, on transforme l’événement de Noël en une gigantesque braderie commerciale.

mercredi, 06 décembre 2017 08:00

Brèves

Une grande crèche à la cathédrale
Le RES dit «oui» aux changements du «Notre Père»
Engagement citoyen et spiritualité
Fermeture des commerces le 24 décembre
L’Escalade au MIR

vendredi, 23 décembre 2016 08:15

Quel message quand Noël n’est pas joyeux?

père noël dans la rue – CC(by-sa)Gui Seiz via https://flic.kr/p/7nUYCXProtestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.

Dimanche, les chrétiens fêteront Noël. De quel message sont porteurs les aumôniers qui sont au contact de ceux pour qui cette fête ne signifie pas forcément cadeaux et bombance. Roselyne Righetti, pasteure de la Pastorale de la rue, Eric Imseng, diacre auprès des prisonniers et Luc Genin, diacre auprès des requérants d’asile partagent leur message de Noël 

Photo: CC(by-sa)Gui Seiz

lundi, 19 décembre 2016 08:15

Noël sur les ondes de RTSreligion

TempleApplesAprès une année 2016 mouvementée, les émissions religieuses de la Radio télévision suisse (RTS) ont été partiellement sauvées, mais le nombre de cultes et de messes TV sera drastiquement réduit. Est-ce le dernier Noël aussi riche en cérémonies religieuses?

Photo: Le temple d'Apples CC (by-sa) Schleppyca

Par Laurence Villoz

Entre le 24 et le 25 décembre, la Radio télévision suisse (RTS) va diffuser quatre cérémonies religieuses sur les ondes de La Première et d’Espace 2 ainsi que quatre cultes et messes sur RTS Un. Un riche programme après une année mouvementée, marquée par l’annonce d’une diminution drastique des budgets accordés à RTSreligion. Si les négociations ont permis de sauver une partie des magazines, le nombre de cultes et de messes télévisés diminuera fortement en 2017 passant d’une trentaine à une vingtaine, dont deux seulement de Suisse romande, au lieu de douze actuellement. Les offices religieux vont-ils disparaître du programme de Noël 2017?

mercredi, 23 décembre 2015 08:15

Noël sans religion au rayon des supermarchés

COOP Amelie Don, DRPour Noël, les deux géants de la grande distribution sortent des campagnes débordantes de neige, de sapins et de bons sentiments. Seule la religion est absente de l’ambiance de Noël que nous proposent les commerces.

Par Joël Burri

Aujourd’hui, qui se soucie de la solidarité et de la cohésion nationale? A voir les campagnes publicitaires des deux géants orange, la réponse semble être Migros et Coop. «Ces entreprises font le boulot des Eglises en réinterprétant la tradition», analyse le sociologue des religions Philippe Gonzalez, spécialiste de la religion dans l’espace public. «Elles vident Noël de tout son référentiel religieux, mais gardent la solidarité.»

© 2017 Protestinfo