×

Message

Failed loading XML...
mercredi, 25 avril 2018 08:00

Brèves

«Almost nothing» primé à Visions du réel
L’alchimie du bonheur
Les Théopopettes au Salon du livre

chasse aux sorcières via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Persecution_of_witches.jpgDans son dernier livre, un psychiatre et théologien allemand revient sur plusieurs «points chauds» de l’histoire de l’Église tels que les procès en sorcellerie et les missions. Il propose de repenser le rôle que l’Église y a joué.

Fribourg-en-Brisgau (EPD/Protestinter). Pour l’auteur Manfred Lütz, le christianisme est «la religion la plus méconnue du monde occidental». La raison à cela: l’énorme quantité d’informations «grossièrement fausses» présentes à son sujet dans la conscience collective, écrit ce psychiatre bonnois et théologien catholique dans son dernier ouvrage «Der Skandal der Skandale. Die geheime Geschichte des Christentums» (Le scandale des scandales. Histoire secrète du christianisme), publié par l’éditeur fribourgeois Herder Verlag. Ces idées reçues auraient durablement ébranlé le cœur même du message chrétien, lui ôtant absolument toute crédibilité, déclare ce spécialiste, médecin-chef de l’hôpital Alexianer-Krankenhaus de Cologne et membre de l’Académie pontificale pour la vie.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Jacques Perrenoud et Pierre BoismorandVéritable fruit d’une collaboration entre le lithographe vaudois Jacques Perrenoud, décédé en 2013, et le pasteur Pierre Boismorand, l’ouvrage «Luminescences» présente 52 œuvres de l’artiste accompagnées par la prose poétique du ministre. Interview.

Photo: Pierre Boismorand et Jacques Perrenoud

Par Laurence Villoz

Qu’est-ce qui vous a donné envie de réaliser cet ouvrage?

Pierre Boismorand: Ma rencontre avec les œuvres de Jacques Perrenoud. A cette époque, j’ai été surpris qu’aucun ouvrage ne présente son travail. Alors je l’ai contacté et nous nous sommes rencontrés en 2009 à Baulmes (VD) où il habitait. Dans un premier temps, je souhaitais réaliser une monographie de cet artiste. J’ai donc commencé par faire un inventaire photographique de son œuvre qui compte plus de mille gravures et peintures. J’ai passé beaucoup de temps dans son atelier et j’ai développé une amitié avec Jacques Perrenoud et son épouse, Mona. Ses œuvres m’ont réellement inspiré et sont à la base de plusieurs de mes textes liturgiques et prédications.

Pierre Cérésole (1879-1945), LDD, via https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Ceresole#/media/File:PierreCeresole.jpgIl aurait pu être à l’origine des Indignés. Pierre Cérésole n’a pas uniquement milité pour un autre monde. Il l’a réalisé.

Photo: Pierre Cérésole (1879-1945), LDD

Par Caroline Amberger

Imaginez que vous êtes le fils d’un président de la Confédération. Un diplôme d’ingénieur mécanicien en poche avec félicitations de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich, vous le complétez par un grade de docteur en philosophie sur un sujet de mécanique. La prestigieuse université zurichoise vous propose un poste que vous déclinez. Puis vous héritez de 48 actions Nestlé, l’équivalent de 3,5 millions de francs suisses. Vous les refusez et les renvoyez au Conseil Fédéral, mentionnant «Je vous renvoie ci-joint les titres que j’ai reçus en héritage de mon père, espérant que les évènements actuels suffiront sans autre commentaire à expliquer les motifs de cette restitution». C’est ce qu’a fait Pierre Cérésole, nous sommes le 12 novembre 1914 il a alors 35 ans.

Livre Jean MartinSi confronté à un problème d’ordre éthique, entendez «Comment faire pour bien faire?», vous chercheriez une réponse toute faite ne lisez surtout pas le dernier livre de Jean Martin. Mais si vous êtes prêt à parcourir les jalons que pose l’auteur, sans intention paternaliste, dans une légèreté souhaitée, mais avec profondeur alors ce livre est pour vous.

Propos recueillis par Caroline Amberger

Médecin cantonal vaudois entre 1986 et 2003, acteur engagé dans des commissions d’éthique, le Dr Jean Martin propose dans son dernier livre «Des repères pour choisir» paru aux éditions Socialinfo ce qu’il définit lui-même comme un «ouvrage fait de mes idées et de mes lectures sous une forme légère afin de réfléchir à ce que nous sommes, où nous allons, avec une réflexion sur l’avenir du monde». Interview.

© 2018 Protestinfo