×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and html Premature end of data in tag head line 1 Premature end of data in tag html line 1
lundi, 05 mars 2018 09:30

Meurtre au Grand Temple

Après un meurtre CC(by-sa) le L.E. via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Apr%C3%A8s_un_meurtre.JPGLa paroisse de La Chaux-de-Fonds propose un jeu de piste grandeur nature dans le cadre du festival Ludesco.

Photo: CC(by-sa) le L.E. 

Par Nicolas Meyer, «Réformés»

La situation pourrait causer beaucoup de tort à l’Église réformée: un meurtre a été commis au Grand Temple! Le cadavre tient une lettre dans sa main, elle dissimule sans doute de précieux indices quant à l’identité de l’assassin. Les passionnés de jeu de rôle sont invités à venir seconder l’inspecteur Livaro pour faire la lumière sur cette étrange affaire.

Pierre de Coubertin https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Baron_Pierre_de_Coubertin.jpgAlors que la flamme olympique brille depuis quelques jours à Pyeongchang, l’historien Patrick Clastres pose un regard d’expert sur les «religions» de Pierre de Coubertin, le fondateur de l’olympisme. Interview.

Photo: Pierre de Coubertin LDD 

Par Laurence Villoz

Historien et professeur à l’Institut des sciences du sport de l’Université de Lausanne, Patrick Clastres finalise la rédaction d’une importante biographie de Pierre de Coubertin. Ce baron français né en 1863 à Paris et décédé en 1937 à Genève a redonné vie aux Jeux olympiques à l’ère moderne. Dans le cadre d’un cycle de conférences publiques sur le sport et la religion, Patrick Clastres présentera les «religions» de Pierre de Coubertin, le 15 mars à l’Université de Lausanne.

Catherine de Bore par Lucas Cranach l'Ancien, vers 1526. via https://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_de_Bore#/media/File:Katharina-v-Bora-1526-1.jpgCatherine de Bore, le château de Wartburg ou d’autres contemporains du réformateur. Après le succès de la figurine Martin Luther, les propositions se multiplient, mais la marque allemande dit ne pas pouvoir honorer d’autres propositions hors catalogue pour le moment. Par ailleurs, elle préfère laisser libre cours à l’imagination des joueurs pour créer l’univers du personnage avec les éléments existants.

Peinture: Catherine de Bore par Lucas Cranach l'Ancien, vers 1526

Par Klaus Merhof, Hambourg, EPD/Protestinter

Avec 750’000 unités vendues, le Playmobil à l’effigie de Luther est probablement le plus grand succès de la marque de jouets. Mais pour la femme du réformateur, Catherine de Bore, l’entreprise dit ne pas avoir les capacités de productions nécessaires. «Jusqu’à nouvel ordre, nous n’acceptons aucune commande pour des productions externes», a répondu le service de presse de l’entreprise. La région ecclésiale de Hambourg/Holstein-Sud souhaitait financer elle-même la production de la figurine de Catherine. «Nous prendrions le risque de financer nous-même la production de 25’000 figurines», a déclaré le prévôt Karl-Heinrich Melzerau à l’agence de presse protestante allemande (EPD). «Nous maintenons notre offre», précise-t-il.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Playmobil Luther avec cartonEn avant les histoires avec Luther! La figurine à l’effigie du réformateur fait un tabac parmi les protestants peu habitués à avoir des objets qui leur rappellent leur identité.

Par Joël Burri

Vous voulez faire plaisir à un protestant? Offrez-lui un Playmobil Luther. A l’occasion du jubilé des 500 ans de la Réforme et à la demande de l’Office du tourisme et des congrès de Nuremberg, la marque de jouets a, en effet, produit un personnage à l’effigie du réformateur allemand. Et c’est un tabac, l’objet a déjà été produit à plus d’un demi million d’exemplaires selon l’agence de presse protestante allemande. Et il s’offre même le luxe d’un scandale: sur la bible que porte la figurine, l’Ancien Testament se termine par le mot fin, laissant entendre — pour certains — que cette première partie du texte biblique serait achevée, dépassée. Une nouvelle version de la figurine corrigeant ce détail sera disponible en mars.

Playmbile Luther BibleLe jouet à l’effigie du réformateur tient une Bible ouverte à la dernière page de l’Ancien Testament et à la première du Nouveau. Le premier se termine par le mot «fin» ce qui a fâché tant dans les milieux juifs que protestants.

Francfort-sur-le-Main (EPD/Protestinter). Une nouvelle version de la figurine Playmobil «Martin Luther» sera produite. Sur la prochaine édition, le mot «Fin» sera supprimé de la page de gauche de la Bible ouverte par le petit personnage, a déclaré à l’agence de presse protestante allemande (EPD) le pasteur Christian Düfel, coordinateur sur la décennie de la réforme de l’Eglise bavaroise, à Francfort-sur-le-Main. Cette version modifiée sera commercialisée à partir de la fin du mois de mars prochain, a annoncé l’office du tourisme et des congrès de Nuremberg.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Page 1 sur 2
© 2018 Protestinfo