×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

A l’occasion de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier, le pasteur togolais Espoir Adadzi qui a rejoint l’Eglise protestante de Genève en décembre 2017, nous parle des liens à tisser avec les communautés chrétiennes issues de l’immigration. Interview.

Propos recueillis par Marie Destraz

En quoi consiste votre ministère au sein de l’Église protestante de Genève?

J’apporte le témoignage de foi d’un pasteur du Sud, dans une vision de partage des expériences entre les Eglises du Nord et du Sud. Mon mandat consiste à mener, à partir d’un regard externe, des réflexions théologiques et ecclésiologiques sur la vie de l’Eglise et à tisser des liens entre les communautés chrétiennes issues de l’immigration et les Eglises historiques, dans la région du Salève, où j’exerce mon ministère depuis septembre dernier. En tant qu’envoyé de la Cevaa, une communauté d’Eglises protestantes en mission, je travaille au sein de l’Eglise protestante de Genève (EPG) à 80% et à la Conférence des Eglises de Suisse romande (CER) à 20% pour un mandat de deux ans, renouvelables, sous la direction du département missionnaire des Eglises réformées romandes DM-échange et mission.

Manifestation contre l’interdiction d’immigration en janvier à Washington CC(by-nc-nd) Susan Melkisethian via https://flic.kr/p/QomirwSi des voix se sont fait entendre pour dénoncer la politique anti-immigration de Donald Trump, les sondages montrent que ni en Amérique ni en Europe les populations silencieuses ne condamnent unanimement la politique du nouveau président des Etats-Unis.

Photo: Manifestation contre l’interdiction d’immigration en janvier à Washington CC(by-nc-nd) Susan Melkisethian

Par Tom Henegan, Paris, RNS/Protestinter

Alors que des Américains ont manifesté contre la récente interdiction d’entrée sur le territoire prononcée par le président Trump à l’encontre des citoyens de sept pays majoritairement musulmans, des manifestants à Londres, Paris, Berlin et d’autres villes européennes se sont joints au mouvement. Mais de l’autre côté de ce côté de l’Atlantique, le message semblait être «nous sommes avec vous».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

mercredi, 12 août 2015 08:15

L’Eglise prend soin des migrants

Manifestation autour du refuge de saint laurent CC(by-nc-nd) Gustave Deghilage via https://flic.kr/p/rJNm4gProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Joël Burri, rédacteur responsable de Protestinfo, revient sur l’étonnante opposition du Conseil synodal vaudois à l’occupation de Saint-Laurent

Photo: Manifestation autour du refuge de saint laurent (9 mai 2015) CC(by-nc-nd) Gustave Deghilage

Six migrants, principalement érythréens, occupent depuis début mars l’église Saint-Laurent au centre de Lausanne. Ils ont été bien accueillis par les croyants habitués des lieux. Les membres du «collectif R», comme se nomment ces occupants et leur groupe de soutien ont même régulièrement participé comme bénévoles au culte dominical. Par contre, le Conseil synodal de l’Eglise évangélique réformée (EERV), l’exécutif au niveau cantonal de l’Eglise demande la fin de l’occupation.

Manifestation pour les droits des immigrants à Washington en mai 2010. CC(by)  Nevele Otseog, https://flic.kr/p/7YeLKtAlors que les républicains pressent le président Obama de prendre des mesures restrictives en ce qui concerne la réforme de l’immigration, certains éminents chefs de file évangéliques saluent les mesures du président qui visent à éviter l’expulsion pour environ 5 millions d’immigrés sans-papiers.

Photo:CC(by)  Nevele Otseog

Par Adelle M. Banks, Washnington, RNS/Protestinter

Les évangéliques sont un groupe électoral essentiel pour le GOP (Grand Old Party: le parti républicain), mais en ce qui concerne l’immigration, certains sont en train de s’éloigner du parti de manière pragmatique. Parmi leurs chefs de file se trouvent en effet des Hispaniques, tels le pasteur Samuel Rodriguez, qui disent que le temps est venu de résoudre ce qui est devenu «de fait une crise humanitaire» pour des millions d’immigrants.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Affiche: Non à l'initiative EcopopLa Fédération des Eglises protestantes de Suisse et l’Entraide protestante suisse s’alignent pour rejeter la proposition de l’association Ecopop. Parmi leurs arguments: limiter le nombre d’émigrés en Suisse ne résoudra pas les problèmes écologiques.

Photo: © UNIA

«Cette initiative nuit à l’économie suisse et met en danger la cohésion nationale», affirme l’Entraide protestante suisse (EPER), par le biais d’un communiqué. Le 30 novembre prochain, les citoyens suisses devront se prononcer sur l’initiative de l’association Ecologie et population (Ecopop): «Halte à la surpopulation – Oui à la préservation durable des ressources naturelles». Cette proposition vise à limiter à 0,2% de la population suisse permanente – environ 16’000 personnes actuellement – le nombre d’individus autorisés à émigrer en territoire helvétique. De plus, elle prévoit d’affecter une partie du budget, destiné à l’aide au développement, à la planification familiale dans les pays du Sud.

Page 1 sur 3
© 2019 Protestinfo