×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

La 54e édition du Festival du film Journées de Soleure, qui se déroule jusqu’au 31 janvier, met en lumière une scène cinématographique suisse qui traite de la religion et des questions de sens.

Par Patricia Dickson (Ref.ch/Protestinfo)

La religion vit une petite renaissance aux Journées de Soleure. À l’affiche de la 54e édition du Festival du film dédié à la scène suisse, un nombre impressionnant de films sur la religion, la spiritualité ou qui interrogent le sens de la vie sont présentés. «Nous savions que le film Zwingli du réalisateur Stefan Haupt serait projeté, mais nous ne nous attendions pas à une telle accumulation de thématiques religieuses», lâche Seraina Rohrer, directrice du Festival. Le thème a émergé assez accidentellement.

Le Brocki'Truck de l'Armée du SalutPour la deuxième année consécutive, l’Armée du Salut tiendra un stand au Paléo Festival, à Nyon, du 17 au 22 juillet. Le seul magasin de deuxième main sur la plaine de l’Asse.

Photo: Le Brocki'Truck © Armée du Salut

Par Laurence Villoz

«L’objectif est d’être au plus près de nos clients», lâche Florence Regad responsable marketing à l’Armée du Salut. Le Brocki’Truck ou bus des brocantes de l’institution s’arrêtera sur la plaine de l’Asse du 17 au 22 juillet à Nyon, le temps du Paléo. Il sera situé dans l’enceinte du festival dans la zone «Entre deux mondes» et proposera toutes sortes d’articles de seconde main à mini prix: des baskets, des bottes, des lunettes de soleil, des habits, mais aussi des petits meubles ou du matériel de camping. Bref, tout ce qui se trouve habituellement dans les brocantes de l’Armée du Salut.

mercredi, 16 août 2017 08:00

Brèves

6000 personnes bénies par un robot
«Lucky» primé par le jury œcuménique 
Le maire de Genève actionne la presse de Gutenberg
Détournements de fonds dans des communautés religieuses américaines

lundi, 17 juillet 2017 08:15

Un festival de touches qui fait mouche

Piano à St-Ursanne DRLe festival Piano à Saint-Ursanne (JU) constitue l’un des rendez-vous fort alléchants de l’été musical helvétique. Du 2 au 12 août, sur les rives du Doubs, le cloître de la Collégiale accueillera à nouveau interprètes au zénith de leur art et talents en devenir.

Par Nicolas Bringolf

Pour ce quatorzième opus, Piano à Saint-Ursanne a programmé douze concerts.  Les mélomanes pourront y déguster le piano décliné sous toutes ses facettes: piano solo, piano à quatre mains, piano et musique de chambre, piano et voix, piano et orchestre. Le fil rouge de cette édition s’articulera autour du thème «Souvenirs d’enfance», offrant ainsi un éventail d’œuvres d’époques et d’esthétiques différentes.

Piano à Saint-Ursanne ©Crescendo-jura.chChaque été les festivals de musique foisonnent. Au fil des ans, Piano à Saint-Ursanne et Les Jardins musicaux, à Cernier, sont devenus des rendez-vous incontournables. Clé de leur succès, une programmation aboutie et des interprètes de renom ou en devenir. Le tout dans des lieux emblématiques: le cloître de la collégiale et la Grange aux concerts.

Photo: Piano à Saint-Ursanne ©Crescendo-jura.ch

Par Nicolas Bringolf, «La Vie protestante – Neuchâtel-Berne-Jura» 

Pour sa 13e édition, Piano à Saint-Ursanne se déroulera du 2 au 12 août. Les douze concerts qui figurent à l’affiche se déclineront «Autour de Frédéric Chopin». Ce fil rouge offrira un regard panoramique sur l’œuvre du compositeur et pianiste polonais. Totalement dévoué au piano, souverain dans les domaines du prélude, de l’étude, de la mazurka et de la polonaise, Chopin fut également créateur de sonates, de ballades, de scher­zos et d’impromptus. Sous les doigts des pianistes invités et au fil de la programmation, le public retrouvera ces différents genres musicaux mis en miroir avec d’autres compositeurs et d’autres pages du répertoire. Invité spécial du festival, le pianiste italien Pietro Di Maria ouvrira les feux. Parmi les 14 pianistes à l’affiche, citons, notamment, la jeune Russe Varvara – lauréate du concours Géza Anda en 2012 –, le Français Jean-Marc Luisada, pour un retour fort attendu, ainsi que Giovanni Bellucci. Le grand pianiste italien sera le 100e pianiste à se produire sur la scène ursinienne.

© 2019 Protestinfo