×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'rsquo' not defined Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and html Premature end of data in tag head line 1 Premature end of data in tag html line 1

pièces d'euro CC(0) via https://www.pexels.com/photo/close-up-of-coins-on-table-332304/Faire des dons n’est pas le seul moyen d’aider les pays à faible revenu. Des fonds spécialisés proposent de soutenir des prêts permettant le développement de micros et petites entreprises dans ces pays, permettant à autant de familles de sortir de la misère.

Par Joël Burri

«La microfinance reste perçue par le banquier lambda comme un placement risqué», reconnaît Jacques Grivel. Pourtant, début février, à l’occasion d’une conférence proposée au personnel de l’entreprise Debiopharm, à Lausanne, il a présenté une réalité bien différente. Fondateur de la société Fundo Asset Manager, spécialisée dans le conseil et la gestion de risque pour les investisseurs institutionnels, il propose un fonds appelé «Finethic Microfinance». En 15 ans, les résultats mensuels de ce produit n’ont été en recul que trois fois.

robot souriant CC(by)Robin Zebrowski via https://flic.kr/p/EHyaTFaut-il légiférer sur les robots? Faut-il tracer une ligne claire entre machine et humain ou au contraire s’imaginer qu’un jour les machines créées par l’homme pourront même avoir une vie spirituelle?

Photo: CC(by)Robin Zebrowski

Par Rosalie Chan (RNS/Protestinter)

Elon Muske, le directeur de SpaceX (une entreprise américaine spécialisée dans l’astronautique) et de Tesla (le constructeur de voitures électriques) s’est récemment pris le bec sur Twitter avec Mark Zuckerberg, le créateur de Facebook au sujet des dangers de l’intelligence artificielle. Elon Musk a exhorté un groupe de gouverneurs de réguler de manière proactive l’intelligence artificielle (IA) qu’il considère comme une «menace fondamentale pour l’existence de la civilisation humaine».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Livre Jean MartinSi confronté à un problème d’ordre éthique, entendez «Comment faire pour bien faire?», vous chercheriez une réponse toute faite ne lisez surtout pas le dernier livre de Jean Martin. Mais si vous êtes prêt à parcourir les jalons que pose l’auteur, sans intention paternaliste, dans une légèreté souhaitée, mais avec profondeur alors ce livre est pour vous.

Propos recueillis par Caroline Amberger

Médecin cantonal vaudois entre 1986 et 2003, acteur engagé dans des commissions d’éthique, le Dr Jean Martin propose dans son dernier livre «Des repères pour choisir» paru aux éditions Socialinfo ce qu’il définit lui-même comme un «ouvrage fait de mes idées et de mes lectures sous une forme légère afin de réfléchir à ce que nous sommes, où nous allons, avec une réflexion sur l’avenir du monde». Interview.

fin de vie CC(by-nc-nd) anique via https://flic.kr/p/5aiVfSLes autorités locales du District de Columbia ont débattu du suicide médicalement assisté, alimentant un débat national sur le sujet.

Photo: CC(by-nc-nd) anique 

Par Lauren Markoe RNS/Protestinter, Washington

Le Conseil de la capitale des Etats-Unis a adopté à une écrasante majorité un texte qui permettra aux malades en phase terminale de demander une mort médicalement assistée. Le District de Columbia est ainsi la sixième juridiction américaine à approuver ce que les opposants décrivent souvent comme un suicide avec l’aide d’un médecin. Le texte prévoit que les requérants doivent avoir moins de six mois d’espérance de vie, qu’ils ne doivent pas être dépressifs et qu’ils doivent en faire la demande plusieurs fois.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

La CP pour le dépôt de l'initiative sur les multinationales responsablesPortée par 80 organisations de la société civile, l’initiative pour des multinationales responsables a obtenu 120'000 signatures et a été déposée lundi 10 octobre à la Chancellerie fédérale.

Photo: De gauche à droite: Dick Marty, coprésident du comité d’initiative, Rahel Ruch, coordinatrice de l’initiative, Pascale Schnyder, modératrice, Samuel Schweizer membre du conseil d’administration d’Ernst Schweizer AG et Jacques Zwahlen, ancien directeur de Veillon.

Par Laurence Villoz

«Cette initiative est nécessaire, car le gouvernement et le parlement n’ont rien fait jusqu’à maintenant», lâche Dick Marty, coprésident du comité de l’initiative «pour des multinationales responsables». Fin avril 2015, 80 organisations dont Amesty international, Pain pour le prochain et Greenpeace ont lancé une initiative populaire fédérale qui vise à contraindre les entreprises suisses à respecter les droits humains et l’environnement dans l’ensemble de leurs secteurs d’activité et partout sur la planète. Ayant obtenu 120'000 signatures en moins de 18 mois, le texte a été déposé, lundi 10 octobre, à la Chancellerie fédérale. 

© 2018 Protestinfo