×

Message

Failed loading XML...
mercredi, 11 avril 2018 08:00

Brèves

L’EPER déploie une nouvelle aide d’urgence en Syrie
Les inscriptions au Prix Farel sont ouvertes
Le bonheur national brut: utopie ou réalité?

De gauche à droite: Constantin Knall, directeur général du 36e Kirchentag; Ulrich Schneider, gestionnaire de l’association Jubilé de la Réforme 2017; Hiltrud D. Werner, membre du conseil d'administration de Volkswagen; Margot Käßmann, ambassadrice du Conseil de l'Eglise protestante  en Allemagne pour le jubilé de la Réforme; Jan Wurps, commissaire Eglise de Volkswagen; Francesco Forte, responsable de la gestion de la clientèle de l'Autostadt. ©Volkswagen via https://www.volkswagen-media-services.com/detailpage/-/detail/Volkswagen-Konzern-untersttzt-das-Reformationsjubilum-2017-mit-Fahrzeugflotte/view/4950371/6e1e015af7bda8f2a4b42b43d2dcc9b5?p_p_auth=UD9HM7r1L’un des grands sponsors du grand rassemblement de l’Eglise allemande n’est autre que Volkswagen. Alors que la marque est empêtrée dans le scandale des fraudes aux émissions polluantes, des voix s’élèvent contre ce partenariat.

Photo: La remise des clés des voitures aux responsables du Kirchentag. ©Volkswagen

Par Tom Heneghan, RNS/Protestinter

Le scandale des gaz d’échappement de Volkswagen—qui a débuté quand on a découvert que les véhicules diesel «propres» de la marque étaient programmés pour tricher lors des tests d’émissions de gaz polluants— a provoqué une crise environnementale, commerciale et de relations publiques aux Etats-Unis pour le fabricant allemand de voitures. En Allemagne, les conséquences ont été identiques et même pires: VW est un symbole national dont l’influence s’exerce bien au-delà du monde de l’automobile. De façon inattendue, la crise touche aujourd’hui les Eglises protestantes du pays.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

vendredi, 12 mai 2017 08:15

Sauver la nature! Vraiment?

photovoltaique CC(by) Thomas Kohler via https://flic.kr/p/acxCjVProtestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.

Jean-François Ramelet, pasteur, responsable de «l’esprit-sainf — une oasis dans la ville» à Lausanne prend position sur la révision de la Loi fédérale sur l’énergie soumise au vote le 21 mai prochain (Stratégie énergétique 2050)

Photo: CC(by) Thomas Kohler 

Dans la nuit du 18 au 19 avril dernier, un épisode de gel noir décime le vignoble en Valais. De nombreux arboriculteurs sont également touchés et des vignobles vaudois ne sont pas épargnés. La féerie des images des bougies allumées sur les coteaux nous ferait presque oublier l’ampleur du drame. Des hommes ont tout perdu en quelques heures.

La Martkirche de Hanovre; Clemensfranz CC(by-sa)Hanovre (epd - Protestinter) L’Eglise régionale de Hanovre veut faire avancer la protection du climat. À cette fin, elle a engagé trois gestionnaires climatiques qu’elle a chargés de mettre en œuvre un plan contenant une cinquantaine de propositions, a indiqué Reinhard Benhöfer, responsable des questions de l’environnement.

Photo: La Martkirche de Hanovre; Clemensfranz CC(by-sa)

«Des mesures de protection du climat pourraient être prises en particulier dans des secteurs tels que la consommation d’énergie dans les bâtiments, la mobilité, ou les achats de matériel de l’Église – des meubles de bureau aux steaks à griller à la fête de la paroisse, en passant par les matériaux de construction», explique Reinhard Benhöfer.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

solaireLa manifestation religieuse internationale «Un temps pour la création» milite pour la sauvegarde de la planète. Les réformés alémaniques sont plus alertes pour passer à la pratique.

Photo: les panneaux solaires sur l'église catholique de Steckborn TG, ©Kurt Aufdereggen

Par Laurence Villoz

«Un temps pour la création permet de rappeler aux paroissiens l’importance de préserver la planète et de proposer des pistes concrètes pour favoriser sa sauvegarde», explique Kurt Aufdereggen, délégué à l’environnement pour l’association œcuménique Oeku Eglise et environnement (Oeku), à Berne. Créée en 1986, cette association réunis environ 200 membres collectifs dont des paroisses et 400 membres individuels.

© 2018 Protestinfo