×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

EERF Synode 20180528L’Église réformée fribourgeoise doit faire entendre sa voix contre un projet d’assouplissements des règles concernant les exportations d’armes! Ainsi en a décidé un Synode peu sensible aux questions liées au respect des domaines de prise de parole entre organisations réformées.

Par Joël Burri

«D’un point de vue chrétien, on ne peut pas accepter que les risques de réaliser des bénéfices moindres et de perdre des places de travail soient considérés comme pesant plus lourd que les risques de violation des droits humains et de la perte de vies humaines», rappelle une déclaration adoptée lundi soir par le synode de l’Église évangélique réformée du canton de Fribourg (EERF) réuni à Grangeneuve. Le texte a été proposé par deux délégués alarmés par une enquête diffusée sur la radio publique alémanique démontrant que l’industrie suisse de l’armement cherche à obtenir la possibilité d’exporter des armes également vers les pays où règne un conflit armé interne.

pièces d'euro CC(0) via https://www.pexels.com/photo/close-up-of-coins-on-table-332304/Faire des dons n’est pas le seul moyen d’aider les pays à faible revenu. Des fonds spécialisés proposent de soutenir des prêts permettant le développement de micros et petites entreprises dans ces pays, permettant à autant de familles de sortir de la misère.

Par Joël Burri

«La microfinance reste perçue par le banquier lambda comme un placement risqué», reconnaît Jacques Grivel. Pourtant, début février, à l’occasion d’une conférence proposée au personnel de l’entreprise Debiopharm, à Lausanne, il a présenté une réalité bien différente. Fondateur de la société Fundo Asset Manager, spécialisée dans le conseil et la gestion de risque pour les investisseurs institutionnels, il propose un fonds appelé «Finethic Microfinance». En 15 ans, les résultats mensuels de ce produit n’ont été en recul que trois fois.

Génisses en estivage au Suchet«Notre association vise à défendre la dignité au travail, là où elle doit être défendue», a rappelé le pasteur Jean-Pierre Thévenaz, président de Chrétiens au travail, justifiant ainsi la tenue d’une table ronde consacrée au revenu agricole.

Par Joël Burri

«Quand maman a eu des enfants, elle a arrêté de travailler pour s’occuper de nous et la ferme tournait. Aujourd’hui, ce n’est plus possible. Ma femme travaille à 50% et moi à 20%», a témoigné Cédric Biedermann, agriculteur à Forel/Lavaux (VD), devant la cinquantaine de personnes venues jeudi 18 janvier à Lausanne assister à la soirée consacrée au revenu des agriculteurs organisée par Chrétiens au travail, l’association pour la dignité au travail. L’anecdote illustre bien la baisse des revenus dans le monde paysan en seulement une génération.

À Lima, l’Église devient lieu de fondation d’entreprise. Ici, l’Église évangélique d’El Agostino.Le protestantisme évangélique est en fort développement au Pérou. De nombreux démunis quittent le catholicisme guidés par des pasteurs qui ne s’occupent pas que de leur vie spirituelle, mais qui sont de véritables coaches de vie.

Par Holger Wetjen

Photo: À Lima, l’Église devient lieu de fondation d’entreprise. Ici, l’Église évangélique d’El Agostino.

Il y a deux ans encore, Maria vivait dans un garage avec ses deux fils. Comme la majorité des habitants de Comas, quartier défavorisé de Lima où le taux de chômage s’élève à 30%. Aujourd’hui, Maria a pu acquérir une vraie maison, modeste il est vrai, mais construite en briques. Elle est sa propre chef, gérant une autoentreprise de mototaxi. Tout a commencé au moment où un de ses deux fils est entré à l’école Gutenberg. Dans cette école privée, un pasteur protestant entretient un bureau de consultation. Il a recommandé à Maria de suivre des cours d’économie.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

vitrail et godly playJPGLe Conseil synodal des réformés vaudois constate que sa «surface de contact avec la société» diminue. A l’occasion d’un exercice de réduction des postes, il propose donc tout une réflexion visant à encourager les nouvelles façon d’être Eglise.

Par Joël Burri

Photo: La chapelle des enfants à Servion. Le genre d’initiative que l’exécutif de l’Eglise souhaite encourager en créant deux postes visant à «renforcer la dynamique de changement».  

L’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) doit revoir ses effectifs à la baisse, en raison de l’accord de rééquilibrage avec l’Église catholique romaine dans le canton de Vaud. D’ici 2025, elle doit passer de 220 à 204 équivalents plein-temps. Profitant de départs à la retraite, elle compte y parvenir d’ici 2020, et surtout, au lieu d’en faire un simple exercice de coupes, le Conseil synodal, l’exécutif de l’Église propose d’en profiter pour mettre en place des outils pour redynamiser l’Église.

© 2018 Protestinfo