×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

De nouvelles Eglises appelées «Fresh expressions» sont en passe de transformer en profondeur le paysage religieux britannique. Présentes depuis dix ans, ces microéglises ont bourgeonné vigoureusement. A tel point qu’une récente recherche évalue leur nombre à 2000. Reportage au Nord de Londres, dans le quartier de Walthamstow.
St-Luke Microeglise

Photo: La microéglise «Saint-Luc dans la Grand-Rue», dans le quartier de Walthamstow au Nord de Londres. (JCE)

Par Jean-Christophe Emery, Médias-Pro

Thé, café ou chocolat chaud? C’est gratuit. Le cake coûte 50 pence (environ 75 cts/60 cts d’euro), mais il est fait maison! Une tente blanche surmontée d’un logo estampillé «Saint-Luc dans la Grand-Rue» abrite une poignée de volontaires au tablier vert. Les voix matinales sont enjouées alors que les passants affluent lentement sur la place du marché. Savez-vous qu’il y a une Eglise derrière vous? La passante à laquelle ces mots sont adressés est surprise. Comment? Cette tente? Je cherchais un bâtiment! Le propos confirme la déclaration d’un bénévole affairé à remplir un thermos.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Les lieux phares de l'EERVLes temples du centre de Lausanne ne sont pas que des monuments historiques! Les lieux phares sont nés en 2010 d’une volonté de marquer une présence ecclésiale plus forte dans des temples tendant à devenir des lieux dévolus uniquement à la culture. L’Eglise évangélique réformée vaudoise a accordé des postes pastoraux à la cathédrale et aux églises de Saint-Laurent et Saint-François pour expérimenter de nouvelles manières de témoigner. Trois ans après le bilan est positif et le Conseil synodal propose de pérenniser les postes.

Par Joël Burri

«Pouvoir inventer de nouvelles formes ecclésiales, c’est une occasion incroyable, unique! Je ne sais pas combien de pasteurs ont eu cette opportunité.» André Joly pasteur du lieu phare «La Cathédrale» ne manque pas d’enthousiasme lorsqu’il parle de l’expérience à laquelle il participe. Un sentiment partagé par le Conseil synodal qui, après une procédure d’évaluation de plusieurs mois, a décidé de poursuivre ces trois activités.

La paroisse de Prilly-Jouxtens près de Lausanne a trouvé la parade au coup de blues du dimanche soir et de la perspective de la reprise du travail. Elle a instauré des vêpres musicales et méditatives le dimanche soir autour d'un message biblique. Le programme de musique sacrée est animé principalement par l’organiste titulaire Anne Chollet, entourée de musiciens et de chanteurs de qualité. Ceci dans le cadre de l’église de Broye à Prilly, un lieu à l’acoustique magnifique et à l’atmosphère pleine d'une ferveur un peu surannée créée par les peintures murales de Louis Rivier. Les Vêpres musicales ont lieu le dimanche soir à 19h30 à l’église Broye à Prilly, terminus du bus no 9. Durée 1 h. environ, entrée libre, collecte à la sortie.

Près de 700 personnes venues sur 350 motos, mais aussi plusieurs visiteurs à pied, en vélo ou en voiture ont rejoint dimanche le sixième culte des motards d’Argovie sur le Herzberg. Après deux ans de déboires météorologiques, c’est un temps idéal qui a permis à l’Eglise réformée argovienne et à l’Eglise libre d’Argovie d’organiser ce culte et d’en faire, en collaboration avec les clubs de motards chrétiens tels les Gospelriders, le plus important rassemblement de ce genre. Le prochain culte des motards aura lieu le 7 septembre 2008 à nouveau sur le Herzberg. Il est possible de s’inscrire déjà aujourd’hui et d’obtenir des renseignements (www.toeffgottesdienst.ch)

Du chien au lapin en passant par le grillon, c’est toute une Arche de Noé qui s’est trouvée rassemblée au temple de Montriond à Lausanne le 30 juin dernier. Ce culte, qui a réuni divers animaux de compagnie et leurs maîtres, était le point final d’une série d’animations consacrée aux bêtes, organisée dans le cadre du ministère « Spiritualité dans la cité ». Les propriétaires ont visiblement apprécié la démarche puisqu’on a recensé quelque 130 personnes assistant à ce culte, avec une quarantaine d’animaux de compagnie. « Que Dieu nous bénisse, nous et nos animaux. Qu’il nous garde avec nos sœurs et nos frères humains, avec les animaux et avec la Création tout entière dans une relation d’amour, de justice et de paix. Que l’amour de Jésus-Christ nous aide à regarder les animaux comme des créatures aimées de Dieu et appelant notre respect », a déclaré le pasteur Guy Dottrens, au moment de bénir l’assemblée. Ce culte, qui s’est déroulé dans une atmosphère calme, attentive et bon enfant, a été suivi d’un moment de rencontre et d’échange sur le parvis du temple, lui aussi très apprécié des participants.

© 2019 Protestinfo