×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

La 54e édition du Festival du film Journées de Soleure, qui se déroule jusqu’au 31 janvier, met en lumière une scène cinématographique suisse qui traite de la religion et des questions de sens.

Par Patricia Dickson (Ref.ch/Protestinfo)

La religion vit une petite renaissance aux Journées de Soleure. À l’affiche de la 54e édition du Festival du film dédié à la scène suisse, un nombre impressionnant de films sur la religion, la spiritualité ou qui interrogent le sens de la vie sont présentés. «Nous savions que le film Zwingli du réalisateur Stefan Haupt serait projeté, mais nous ne nous attendions pas à une telle accumulation de thématiques religieuses», lâche Seraina Rohrer, directrice du Festival. Le thème a émergé assez accidentellement.

mercredi, 12 décembre 2018 15:27

Des acteurs noirs jouent l’Évangile de Jean

Le nouveau film «Revival» porte à l’écran l’Évangile de Jean avec un casting majoritairement noir. Sous forme de comédie musicale, la production allie gospels, negro spirituals et compositions inédites.

Par Adelle M. Banks, Washington, RNS/Protestinter

Pour son auteur Harry Lennix, le nouveau film «Revival» (Résurrection) — un récit de l’Évangile de Jean avec une distribution majoritairement noire — est complètement à la page. «Je pense qu’être capable de s’identifier à quelqu’un comme le Christ est un grand et puissant outil qui nous a été refusé, et pas nécessairement à cause de pressions extérieures», constate Harry Lennix, auteur, producteur et acteur noir dans le film.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

mercredi, 02 mai 2018 09:00

Brèves

Les Eglises Berne-Jura-Soleure «consternées» par la politique fédérale d’asile
«Il est une foi»
Des témoins colombiens et congolais de l’impact de Glencore
À la découverte d’un cimetière
«Quelles convictions, pour quels engagements?»
La bible en langue ouzbèke: un miracle

mercredi, 25 avril 2018 08:00

Brèves

«Almost nothing» primé à Visions du réel
L’alchimie du bonheur
Les Théopopettes au Salon du livre

Une voie ferrée https://flic.kr/p/qkvSUpAprès le suicide de plusieurs adolescents qui ont regardé la série «Treize raisons», une association chrétienne tape sur la table. Elle demande à Netflix de retirer cette fiction qui semble idéaliser le suicide.

Photo: CC (by-nc) micagoto 

Par Mark A Kellner (RNS/Protestinter)

Une organisation chrétienne conservatrice a demandé au géant du streaming Netflix de retirer la série dramatique «Treize raisons», dont le titre original est «13 Reasons why». Plusieurs adolescents se sont ôté la vie après avoir regardé la série. Selon les critiques, elle rendrait le suicide glamour. «Ce n'est pas une question partisane ou conservatrice. Il s'agit de s’interroger sur ce que nous montrons à nos ados», a expliqué Walker Wildmon, assistant de son père Tim Wildmon, directeur de l'Association des familles américaines (AFA). Le groupe basé à Tupelo dans le Mississippi aurait récolté plus de 30'000 signatures sur une pétition demandant l'annulation de la série.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2019 Protestinfo