×

Message

Failed loading XML...
mercredi, 23 août 2017 08:45

«Faut pas que ça fasse Eglise»

edito toto FontWorkProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Alors qu’une exposition réfléchit à l’identité protestante, Joël Burri, rédacteur responsable de Protestinfo déclare sa flamme à l’un des objets probablement les plus symboliques de la vie communautaire.

Au cœur de la page, une photo sur laquelle un rayon de lumière traverse les nuages surplombant un lac où flotte un voilier. En haut de la page, le titre aux lettres en perspectives semble danser sur une vague. Et en dessous, quelques lignes de texte dont la police d’écriture s’est déjà vue 1000 fois. Plus personne ne semble apprécier le charme désuet du bulletin paroissial. «On me dit toujours: faut pas que ça fasse Eglise», m’a confié une collègue graphiste.

mardi, 08 août 2017 10:30

Un humain derrière l’écran

commentaires postit CC(by-nd) Judit Klein via https://flic.kr/p/8pUSizProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Rédacteur responsable de Protestinfo, Joël Burri revient sur le «torrent d’insultes» qui a submergé une élue sur les réseaux sociaux à l’occasion du 1er Août.

Photo: CC(by-nd) Judit Klein

«La Suisse n’existe pas. Ce sont les gens qui y habitent qui existent. Avec des idées et des opinions différentes. Avec des combats et des orientations différentes. Avec des priorités et des soucis différents», ces quelques lignes publiées à l’occasion de la fête nationale ont valu à la conseillère nationale vaudoise Ada Marra un véritable «torrent d’insultes» sur les réseaux sociaux, comme l’a titré «Le Matin»

mercredi, 28 juin 2017 11:00

Quelque chose qui dépasse l’humain

engrenages  CC(by-nc-nd) Kevin Vertucio via https://flic.kr/p/k17voRProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Les cyberattaques qui ont fait plusieurs fois l’actualité ces dernières semaines suscitent la réflexion de Joël Burri, rédacteur responsable de Protestinfo.

Photo: CC(by-nc-nd) Kevin Vertucio

Une cyberattaque de grande ampleur paralyse de nombreuses entreprises et organisations tout autour de la planète. Un ransomware, ou rançongiciel pour les puristes de la langue de Molière, utilise une faille —pourtant déjà corrigée — du système d’exploitation Windows pour se propager, bloquer des ordinateurs et promettre le rétablissement de la machine en échange de quelques centaines de dollars à verser au travers d’un système de payement intraçable.

Le sermon sur la montagne, durant lequel Jésus à transmis le «Notre Père», Carl Bloch, huile sur cuivre, 1977, via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Bloch-SermonOnTheMount.jpgProtestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.

Blaise Menu, modérateur de la Compagnie des pasteurs et des diacres de l’Eglise protestante de Genève revient sur la modification de la traduction liturgique du Notre Père.

Illustration: Le sermon sur la montagne, durant lequel Jésus à transmis le «Notre Père», Carl Bloch, huile sur cuivre, 1977

Cette fois, c’est confirmé: les catholiques romains prieront autrement le «Notre Père» dès l’Avent 2017. Plusieurs fois repoussée, la décision récente de l’épiscopat français d’adopter la nouvelle traduction liturgique attire sans surprise celle des évêques suisses. Que feront dès lors les protestants romands? Invoqueront-ils la version œcuménique standard qui prévoit toujours que Dieu ne nous «soumette point à la tentation?» On se réjouit déjà des palabres pour la Semaine de l’unité... Ou préféreront-ils prier qu’il ne nous «laisse pas entrer en tentation»? On n’a pas manqué de gloser sur ce changement, mais le jeu des atermoiements en vaut-il encore la chandelle?

jeudi, 18 mai 2017 09:15

Une révolution virtuelle en marche

Google cardboard CC(by) Detlef La Grand via https://flic.kr/p/pAJ7d1Protestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Joël Burri, rédacteur responsable de Protestinfo, partage ses impressions au retour d’un colloque sur la réalité virtuelle.

Photo: Un smartphone dans un cartonnage, la solution la plus accessible pour s’immerger dans un monde virtuel CC(by)Detlef La Grand

Un casque composé d’un écran et d’un détecteur de mouvement: un smartphone glissé dans un astucieux cartonnage fait l’affaire. Il n’en faut pas plus pour découvrir la réalité virtuelle VR, prononcez Vihârr pour faire branché. Chaque œil perçoit une image différente, ce qui permet de reconstituer le relief, et l’image est calculée en temps réel afin de suivre tous les mouvements de tête. Le petit sentiment nauséeux, ressenti lors des premières secondes d’essai s’estompe très vite pour laisser place à l’émerveillement.

© 2017 Protestinfo