×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

le château de MontmirailLa communauté Don Camillo à Thielle-Wavre (NE) invite à célébrer l’anniversaire des 400 ans du lieu qu’elle occupe depuis trente ans. Les intéressés pourront découvrir un château fraîchement rénové.

Photo: Le château de Montmirail en pleine rénavation © Don Camillo

Par Nicolas Meyer, Réformés

Les travaux sont quasiment terminés. Cela fait plus d’une année que les membres de la communauté Don Camillo s’activent pour redonner un nouvel habit au château de Montmirail, une aventure qui a nécessité beaucoup d’huile de coude et de nombreuses procédures administratives. «Nous venons tout juste de boucler le financement des travaux», se réjouit Barbara Weiss, membre de la communauté Don Camillo. Actuellement, les équipes terminent les aménagements intérieurs. Elles s’attellent à la pose de parquet et à l’installation de cuisines dans les appartements de la bâtisse. Ces aménagements permettent de redonner une nouvelle jeunesse à ce lieu chargé d’histoire.

mercredi, 09 mai 2018 08:10

Les Églises romandes face à Mai 68

Feuilles d'Avis de LausanneLes milieux religieux n’ont pas échappé à la vague contestataire de la fin des années soixante. Retour sur cette partie de l’histoire à l’occasion des 50 ans de Mai 68.

Photo: Des membres de la Paroisse œcuménique des Jeunes (PODJ) protestent en réaction à l’interdiction de procéder à une double célébration eucharistique (Archives tirées de la Feuille d’Avis de Lausanne du 8 avril 1969).

Par Nicolas Meyer, Réformés

À la fin des années soixante, les Facultés de théologie protestantes de Suisse romande sont en plein bouillonnement. «Plusieurs étudiants remettent en question la figure du pasteur en tant que détenteur d’une vérité qu’il est censé inculquer aux autres», introduit Gilles Descloux, qui travaille actuellement à un doctorat sur l’influence de Mai 68 dans les Églises romandes. Son étude porte sur les villes de Genève, Lausanne et Fribourg.

Les jeunes rassemblés à Crêt-BérardLe 2 mai 1948, les jeunes protestants vaudois se rassemblent par milliers à Lausanne. Ils décident de créer une maison de la jeunesse, devenue Crêt-Bérard, Maison de l’Église et du Pays. Retour sur un élan de jeunesse.

Photo: La jeunesse réformée rassemblée sur la colline de Crêt-Bérard en 1950 © Crêt-Bérard

Par Marie Destraz, Réformés

Nous sommes le 2 mai 1948 et les habitants de Lausanne assistent à un cortège étonnant. Cinq mille jeunes protestants, venus de tout le canton, défilent dans les rues de la ville. Ils ont revêtu pour l’occasion leurs uniformes paroissiaux et portent fièrement les drapeaux et insignes de leur village, de leur paroisse et de leur district. Ils ont entre 16 et 20 ans et font tous partie des groupes de jeunes paroissiens de l’Église nationale vaudoise (ancêtre de l’Église réformée vaudoise). Sous l’impulsion du pasteur et aumônier de jeunesse cantonal Albert Girardet, ils se sont réunis pour témoigner de leur foi commune.

Rabbi Tuly WeiszÀ l’occasion du 70e anniversaire de la création d’Israël, une nouvelle Bible bilingue anglais hébreu met en relief l’appartenance de ce pays au peuple juif.

Photo: Rabbi Tuly Weisz devant les Bibles © RNS/ Israel365

Par Michele Chabin, Jérusalem (RNS/Protestinter)

Une nouvelle Bible en hébreu et en anglais sera publiée en l'honneur du 70e  anniversaire d’Israël, célébré le mercredi 18 avril. Cette Bible est «la première au monde centrée sur le pays d'Israël, le peuple israélien et ce qui les unit», selon Israel365, l'organisation qui l'a produite en collaboration avec Menorah Books, un secteur des Éditions Koren à Jérusalem.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Des bougies https://flic.kr/p/dZf3YzDepuis deux décennies, l’Arzillier-Maison du dialogue promeut les échanges entre les différentes religions. Pour marquer le coup, l’association située à Lausanne organise une soirée d’anniversaire le 17 mars prochain.

Photo: CC (by-nc) Pandorine Box 

Par Laurence Villoz

Chrétiens, musulmans, bouddhistes, juifs, bahà’ie, hindous. L’Arizillier-Maison du dialogue rassemble depuis 20 ans des membres de multiples religions. Constituée le 17 mars 1998 à Lausanne, cette association interreligieuse a pour vocation non seulement de favoriser les échanges entre différentes religions, mais aussi au sein d’une même confession entre les différentes mouvances.

© 2018 Protestinfo