×

Message

Failed loading XML...

Des bénévoles https://flic.kr/p/4VPt13La responsable du service des bénévoles de l’Eglise protestante d’Allemagne, Petra Bahr, souhaite offrir une reconnaissance financière aux personnes qui s’investissent gratuitement. Une valorisation qui pourrait amener plus d’hommes à s’engager.

Photo: CC (by) Michel Ngilen

Hanovre (EPD/Protestinter) – Petra Bahr, représentante en charge du Service volontaire de l’Eglise protestante d’Allemagne (EKD), réclame une plus forte reconnaissance publique pour l’engagement bénévole. La surintendante a suggéré, mi-octobre, la possibilité de mettre en place un «ticket-bénévole» valable dans tout le pays. Les personnes concernées bénéficieraient ainsi de réductions dans les transports publics locaux ou pour diverses offres culturelles, comme c’est déjà le cas pour les élèves et les étudiants.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Un oiseau sur un nichoir https://flic.kr/p/4MpWPXA Lyon, des Eglises se lancent dans l’aventure du label «Eglise verte»: actions concrètes et sensibilisation sont au programme.

Photo: CC (by) OliBac

Par Claire Bernole, Réforme

Deux lieux, une paroisse. Lyon Rive gauche, qui regroupe désormais les membres du Grand Temple (Lyon 3) et de l’Espace Bancel (Lyon 7), soit 100 à 150 présents le dimanche, s’est lancée dans la démarche du label «Eglise verte». Depuis un an, l’équipe pilote accomplit un travail d’une double utilité: proposer des actions et sensibiliser les paroissiens. «Au début, il a fallu convaincre. Certains ne demandaient que cela, d’autres n’étaient pas encore prêts. A présent, c’est devenu une question sérieuse pour tout le monde», explique Antoine Rolland, membre du comité de pilotage ou «cellule verte». Le lancement officiel du label, qui a eu lieu le 16 septembre, a bien sûr contribué à faire connaître et à crédibiliser cette initiative œcuménique.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Petite annonce dans le «Wall Street Journal» du 1er juin 1954. DRLe rabbin A. James Rudin conseiller sur les questions interreligieuses au sein du Comité juif américain relate comment l’état d’Israël qui était tenu à l’écart des célèbres manuscrits put acquérir quatre parchemins.

Par A. James Rudin, RNS/Protestinter

Image: Petite annonce dans le «Wall Street Journal» du 1er juin 1954. DR

Pour beaucoup, l’éducation biblique avec ses langues mortes et ses textes anciens est vraiment ennuyeuse. Mais les manuscrits de la mer Morte parviennent généralement à susciter un regain d’intérêt. Ils ont été trouvés par des bergers bédouins en 1947 dans le désert de la Judée, près de Jérusalem. La découverte, il y a 70 ans, de ces anciens textes religieux juifs a immédiatement passionné et titillé les imaginations autour de société secrète et d’intrigues dignes des plus grands romans.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

ManifestationAlors que seules les organisations religieuses américaines pouvaient refuser de prendre en charge les moyens de contraception de leurs employés au travers de leur couverture sociale, toutes les entreprises commerciales ont désormais cette possibilité.

Photo: Des partisans d’organisations religieuses devant la Cour Suprême en mars 2016 © RNS/ USA Today/Richard Wolf

Par Jayne O'Donnell (USA Today/RNS/Protestinter)

L'administration Trump a élargi l'exemption religieuse de fournir une assurance pour certaines méthodes de contraception à toutes les entreprises commerciales qui peuvent se prévaloir d’objections morales, selon un décret de vendredi 6 octobre. La loi sur la protection des patients et les soins abordables (Patient protection and affordable care Act), surnommée «Obamacare», exigeait que tous les employeurs – sauf certaines institutions religieuses – contractent des assurances qui couvrent les frais de contraception de leurs employés. Depuis son instauration en 2010, cette disposition a été au centre de plusieurs procès.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Smartphone https://flic.kr/p/V5x9MvUn pasteur de l'Eglise protestante de Heimsheim, en Allemagne, intègre les téléphones mobiles aux cérémonies religieuses.

Photo: CC (by) Hamza Butt

Par Marcus Mockler (EPD/Protestinter)

Heimsheim – «Eteignez vos téléphones, s’il vous plaît», voilà une demande qu’on n’entendra plus avant le début du culte dans l’église protestante de Heimsheim, près de Stuttgart. Bien au contraire: le pasteur Christian Tsalos encourage ses fidèles à se servir de leur smartphone pendant les cérémonies. En effet, un site internet leur permet de suivre en direct le programme, les prières, les hymnes, le texte du prêche — et même, le cas échéant, d’accéder à des images et à des liens complémentaires.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

le train qui se transforme en égliseChaque jour, plusieurs pasteurs prêchent dans le train qui conduit les passagers au travail, dans la capitale du Kenya. Une église mobile qui rencontre un succès grandissant.

Texte et photo: Frederick Nzwili (RNS/Protestinter)

Nairobi, Kenya – Ce train de banlieue amène ses passagers au travail, mais le prédicateur à bord espère qu'il les conduira également vers Dieu. Partant de la banlieue de Ruiru, à une trentaine de kilomètres au nord de Nairobi, le train accueille depuis cinq ans de façon informelle un nombre croissant de pasteurs autodidactes et une congrégation improvisée, désireuse d'entendre l'évangile.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2017 Protestinfo