×

Message

Failed loading XML...

Flyer pour le cours "Foi et humour"L’humour est-il soluble dans la foi? L’Université de Genève organise un cours public sur cette thématique, du 28 février au 16 mai. Entretien avec le professeur de théologie systématique Hans-Christoph Askani, à l’origine de ce projet.

Photo: © UNIGE

Par Laurence Villoz

 Dans la Bible, Jésus n’est pas présenté comme rieur, est-ce surprenant pour les textes de cette époque?

On raconte dans les Évangiles que Jésus a pleuré, qu’il s’est mis en colère, qu’il était aimable et quelquefois peu aimable, qu’il a eu peur, etc. Pourquoi ne devrait-on pas raconter aussi qu’il a ri ou éclaté de rire? Ce n’est pas le cas. Dans l’histoire de la théologie pendant une certaine période, on a rejeté le rire et la gaieté comme quelque chose qui ne serait pas digne de la foi chrétienne. On peut d’ailleurs expliquer cette réserve par le fait que le rire a en lui quelque chose de subversif. C’est pour cela qu’une attitude critique face à l’humour et au rire existe non seulement dans la théologie, mais dans certains courants philosophiques également.

Satish KumarAncien moine jaïniste, écrivain, professeur, activiste politique, écologiste: Satish Kumar a plusieurs cordes à son arc. Il était de passage en Suisse, invité par les œuvres d’entraide Pain pour le Prochain et Action de Carême dans le cadre de leur nouvelle campagne axée sur le thème de la transition. Entretien.

Photo: Satish Kumar © Patrick Gilliéron Lopreno

Par Guillaume Henchoz, reformes.ch

En quoi consiste ce que vous appelez «la grande transition»?

Il s’agit d’un véritable mouvement de société qui se développe tout autour du monde. Des millions de personnes y participent: des écologistes, des activistes des droits de l’homme, des agriculteurs, etc. Certains pratiquent cette transition sans même s’en rendre compte! L’idée que nous défendons est celle de changement: nous devons modifier notre manière de vivre, de consommer, de travailler, de produire. Pour y parvenir, je pense qu’il faut changer les mentalités au niveau individuel et agir de manière concrète et locale. Trop souvent, on s’imagine que les changements interviennent quand les gouvernements agissent. Je n’y crois pas trop. C’est aux acteurs de la société, aux citoyens d’agir pour changer les choses. Je suis un adepte du bottom up!

Cène https://flic.kr/p/UiVxmuCertaines paroisses réformées proposent la cène à domicile. Une pratique qui permet aux personnes dans l’incapacité de se déplacer de communier avec la communauté.

Photo: CC (by-sa) XPinger (Chris Sutton)

Par Laurence Villoz

«Dans l’Église chrétienne, le fait d’aller apporter du pain et du vin aux absents après la célébration communautaire est attesté depuis le IIe siècle. Il s’agit de maintenir le lien et la communion avec les personnes qui ne peuvent se déplacer au culte et d’éviter que les personnes isolées ou malades soient privées du sacrement», explique Olivier Favrod, responsable du Service vie communautaire et culturelle de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV). Certaines paroisses réformées, comme celle du Sud-Ouest lausannois ou d’Yverdon-Temple, célèbrent ce sacrement à domicile. «À ma connaissance, à part le rattachement clair de la cène au culte, il n’y a pas de directives spécifiques. C’est une démarche décrite depuis longtemps dans nos livres de liturgie et pour laquelle des laïcs sont souvent sollicités», ajoute le pasteur.

Billy Grahamen 1966 via https://fr.wikipedia.org/wiki/Billy_Graham#/media/File:Billy_Graham_bw_photo,_April_11,_1966.jpgFigure unificatrice des valeurs conservatrices chrétiennes, Billy Graham a sans doute été une figure clé dans le développement du mouvement évangélique en Suisse romande. Aux États-Unis, il a aussi joué un rôle important dans le rôle public qu’on prit les mouvements évangéliques. Cet aumônier de plusieurs présidents américains est décédé mercredi.

Photo: Billy Graham en 1966

Protestinfo avec RNS — Véritable phénomène religieux connu internationalement, Billy Graham est mort mercredi 21 février après plus d’un demi-siècle de ministère. Il avait 99 ans. William Franklin Graham Jr a été responsable de la diffusion de l’évangélisation dans le monde entier, convertissant des millions en personne à travers des conférences et des émissions télévisées.

balai et pelle CC(by-sa) Pierre NolaneLe portrait type du sans-papier genevois est une employée de maison d’Amérique latine attirée en Suisse par son employeur. Pour lutter contre la sous-enchère salariale dans ce domaine, le canton du bout du lac expérimente depuis un an un programme combinant la régularisation de ces personnes et davantage de lutte contre le travail au noir. Les autorités tirent de cet essai un bilan «tout à fait positif».

Photo: CC(by-sa) Pierre Nolane

Par Joël Burri

Lancé il y a un an, le projet pilote genevois Papyrus vise à régulariser les sans-papiers travaillant dans le canton. Faute de personnel local, l’économie domestique, en particulier, fait régulièrement appel à des employés étrangers. À côté des mesures visant à donner un statut légal à ces personnes, le canton de Genève a renforcé sa lutte contre le travail au noir et la sous-enchère salariale. À mi-chemin de ce programme mis en place pour deux ans, autorités et associations tirent un bilan positif «tant sur les plans humain qu’économique», selon le communiqué officiel.

Eglises / 21 février 2018 - 08:00

Brèves

Rejoindre un groupe de jeûneurs
Inventer une nouvelle éducation
Public Eye lutte contre les injustices

© 2018 Protestinfo