×

Message

Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

La Vaudoise Flavie Bettex, 27 ans, se retrouve devant la justice, car elle sous-louait un appartement à un migrant débouté. Fait stupéfiant: l’Établissement vaudois d’accueil des migrants prenait en charge le paiement du loyer.

Par Laurence Villoz

Flavie Bettex ne s’imaginait pas qu’en venant en aide à un migrant avec le soutien de l’Établissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM), elle se retrouverait devant les tribunaux. «C’est un ami de longue date. Il a toujours été discret par rapport à sa situation, par pudeur. Un jour, il s’est ouvert à moi. Nous avons engagé de nombreuses démarches pour stabiliser sa situation. Nous sommes allés devant le Grand Conseil pour soutenir sa cause, mais finalement il a reçu une réponse négative», raconte la Vaudoise de 27 ans. Ario* est chrétien. Il a quitté son pays, l’Iran, car il était en danger en raison de divergences d’opinions politiques. Le jeune homme est débouté depuis plus de 6 ans, «mais il ne peut pas être renvoyé par les autorités, car il risquerait sa vie s’il retournait en Iran». Malgré tout, Flavie Bettex l’a toujours soutenu.

L’Aumônerie genevoise œcuménique auprès des réfugiés organise une semaine de festivités pour ses 30 années d’existence. Au programme, conférences, café-philo et spectacle des Théopopettes.

Par Laurence Villoz

«Il y a trente ans, l’accueil des migrants n’était pas assuré. Il y a eu un sursaut de conscience au sein des Églises et de la société qui ont donc décidé de mettre quelque chose en place», raconte le pasteur Etienne Sommer, président de l’Aumônerie genevoise œcuménique auprès des requérants d’asile et des réfugiés (AGORA). Créée en 1988 par les Églises protestante, catholique romaine et catholique chrétienne, sur l’initiative du diacre et travailleur social Maurice Gardiol, l’AGORA célèbre ses 30 ans du 10 au 16 septembre prochain.

Hillsong en concert https://flic.kr/p/eFMaF1La chanson chrétienne renvoie souvent un écho ringard autour d’elle. Mais sa diversité, sa qualité et le nombre de ses artistes n’ont pourtant cessé d’évoluer ces dernières décennies.

Photo: Hillsong en concert à Londres CC (by-nc-nd) Steven McAllister

Par Claire Bernole, Réforme

Parler de chanson chrétienne, c’est déjà susciter des sourires en coin. Les termes mêmes évoquent davantage l’image du prêtre de «La vie est un long fleuve tranquille» qu’un genre à prendre au sérieux. Ce qui ne rend pas justice à la diversité de cette musique. En outre, si on entend par «chanson chrétienne» une production exclusivement proposée par des artistes qui déclarent leur foi, c’est forcément réducteur. Des Francis Cabrel et des Laurent Voulzy n’ont-ils pas écrit et interprété des textes explicitement chrétiens? D’autres encore chantent des paroles qu’un chrétien ne renierait pas, sans pour autant s’afficher comme tels.

La collégiale Saint-Vincent de Berne https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Muenster_Bern.jpg#/media/File:Muenster_Bern.jpgLes discussions sur la fusion des douze paroisses de la Ville de Berne vont débuter, dès le 8 septembre prochain. Si elles aboutissent, un vote devrait avoir lieu en été 2019.

Photo: La collégiale Saint-Vincent de Berne CC (by-sa) André P. Holzer 

Il y a un an, les douze paroisses réformées de la ville de Berne décidaient d’ouvrir des négociations en vue d’un processus de fusion. Celles-ci peuvent désormais commencer, a rapporté le comité de pilotage lors d’une conférence de presse organisée le 22 août, relayée par ref.ch. À partir du 8 septembre, le comité entamera les discussions autour d’un projet de fusion censé déboucher sur la transformation des douze paroisses en une seule communauté. Ces débats dureront probablement jusqu’au début de l’année 2019. En cas d’issue favorable, les fidèles concernés et chacune des paroisses seront appelés à voter sur le processus au cours de l’été suivant.

Une boite à livresDéposer des livres dans d’anciennes cabines téléphoniques, transformées à cet effet, et en emporter. Le principe des boîtes à livres fleurit en Suisse depuis 2015. Parmi les romans et autres manuels en tout genre, des ouvrages religieux viennent se faire une place.

Par Laurence Villoz

«Cinquante nuances de Grey», «La fille du train», «Un goût de cannelle et d’espoir», mais aussi «Coeurs unis de Jésus et Marie», «Les Saintes Écritures, traduction du Nouveau Monde» ou encore «Jean-Paul II, entrez dans l’espérance», voici un petit aperçu de ce qui se trouve dans les boîtes à livres lausannoises. En 2015, la première cabine téléphonique de Suisse a été transformée en zone d’échanges de bouquins. Le principe est simple: chacun peut y déposer des ouvrages dont il n’a plus envie et prendre ceux qu’il souhaite. Si les romans garnissent majoritairement ces minis bibliothèques, Protestinfo a découvert en farfouillant dans nombre d’entre elles différentes sortes d’ouvrages religieux, tels que des témoignages de croyants, des fictions morales voire carrément des flyers publicitaires. Alors que la diffusion de la religion heurte certaines sensibilités, les boîtes à livres sont-elles prêtes à accueillir n’importe quel style d’écrits?

La première assemblée du COE en 1948Créé en 1948 à Amsterdam, le Conseil œcuménique soufflera ses 70 bougies le 23 août prochain, à l’endroit même où il a été fondé.

Photo: La première assemblée du COE en 1948 © COE

Par Laurence Villoz

Quelque 350 Églises représentant plus de 500 millions de chrétiens à travers le monde: des protestants, des anglicans, des orthodoxes. Depuis sa création officielle, le 23 août 1948 à Amsterdam, le Conseil œcuménique des Églises (COE) n’a cessé d’encourager ses membres à lutter pour la paix, la justice et la sauvegarde de la création. À l’origine, il rassemblait 147 Églises. L’Église catholique romaine n’en a jamais fait partie même si elle collabore à certains projets.

© 2018 Protestinfo