×

Message

Failed loading XML...
  • 02 février 2018 - 09:00
  • job/comm 1370 signes
ProtestInter

Un guichet œcuménique d’information pour les migrants à Lampedusa

Migrants arrivés à Lampedusa en juin 2017 27062017 ©NEV/FCEIUn point d’information œcuménique pour les migrants voit le jour sur l’île de Lampedusa, important point d’entrée en Europe par la Méditerranée

Photo: Migrants arrivés à Lampedusa en juin 2017 ©NEV/FCEI

«L’accueil des migrants et la défense de leurs droits est une priorité de base de notre témoignage et de notre engagement chrétien», plaide Paolo Naso coordinateur de Mediterranean Hope, le programme de la fédération protestante italienne (FCEI) en faveur des migrants. Un engagement qui se vit désormais à l’unisson entre catholiques et protestants sur l’île de Lampedusa. En effet, à l’occasion de la semaine de l’unité des chrétiens (du 18 au 25 janvier passé), la FCEI, la Fondation migrants, organisation pastorale de la Conférence des évêques d’Italie et la paroisse San Gerlando de Lampedusa un accord de collaboration œcuménique a été signé, selon un communiqué commun.

Autour du prêtre Carmelo La Magra et dans des locaux paroissiaux, les bénévoles de Mediterranean Hope et de la Fondation migrants accueilleront et conseillerons migrants et requérant d’asile.

L’île de Lampedusa est le territoire italien le plus au sud. Elle est distante de la Sicile de 205 km, alors qu’elle ne se trouve qu’à 113km de la Tunisie. Cette situation géographique particulière en a fait, dès le début des années 2000 un point d’entrée en Europe privilégié des migrants venus d’Afrique. Au fil des années, la Méditerranée est devenue un véritable cimetière. Le nombre de personnes qui ont perdu la vie en tentant d’atteindre les territoires européens par la mer sur des embarcations de fortune se compte en milliers.

Constatant l’insuffisance de la réponse mise en place par les autorités au drame qui se jouait en Méditerranée, la FCEI s’est engagée début 2014 avec la programme Mediterranean Hope, financé en large partie par la communauté vaudoise du Piémont qui consacre entièrement à la diaconie les montants perçus au travers du système d’impôt ecclésiastique italien otto per mille.

(job/Comm)

« Retour
© 2018 Protestinfo