×

Message

Failed loading XML...
  • 09 août 2017 - 09:45
  • Joël Burri 1919 signes
Médias

Un culte radio à l’alpage à voir sur le web

La Mi-été à Solalex en 2014. ©Sabine PetermannLe culte d’Espace 2 sera diffusé en vidéo sur le web, ce dimanche. Une célébration en plein air et accompagnée d’une fanfare à l’occasion de la fête de la Mi-été.

Photo: La Mi-été à Solalex en 2014. ©Sabine Petermann

Par Joël Burri

La fête de la Mi-été est un rendez-vous apprécié des auditeurs du culte radio. Chaque été Espace 2, prend de la hauteur, pour diffuser une célébration depuis un alpage. «Historiquement, cette fête était purement civile. Les propriétaires se rendaient à l’alpage pour s’assurer de la bonne tenue de leur troupeau, se répartir le beurre et le fromage et amener du sel et du pain frais aux personnes qui passaient l’été en montagne. Très vite, on y a associé une célébration religieuse», rappelle Sabine Petermann productrice des cultes radio à la RTS.

Cette année, les auditeurs pourront devenir spectateurs puisque la cérémonie en plein air sera retransmise en vidéo sur le web (Celebrer.ch et RTSreligion.ch). Il s’agit du troisième culte radio qui se donne ainsi à voir grâce à la technologie du streaming. Un test qui comprend également la transmission vidéo de deux messes, décidé après que par mesure d’économie, le nombre de célébrations diffusées en télévision et produites en Suisse romande a été massivement réduit de douze à deux par année. «Nous allons faire un débriefing et j’espère que nous déciderons de continuer à proposer cela», s’enthousiasme Sabine Petermann. «Les retours que j’ai sont positifs. Les auditeurs aiment pouvoir se représenter les lieux dans lesquels nous sommes, c’est pour cela que même en dehors des cultes “streamés” nous proposons régulièrement de courtes vidéos et des photos sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter avec le hashtag #CulteRTS.

Difficile toutefois de fédérer un public avec seulement trois évènements et des dates irrégulières. “L’audience de ces streamings a beaucoup dépendu de la publicité qui a été faite à chacun d’eux. Mais j’espère que l’on pourra peu à peu convaincre nos auditeurs de prendre de nouvelle habitudes et d’allumer leur ordinateur lorsque l’événement est diffusé en vidéo”, explique Sabine Petermann. Pas besoin de logiciel spécial pour suivre ces streamings: un simple navigateur permet d’y accéder.

Et le spectacle risque d’être riche. C’est la paroisse des Avançons (Bex-Gryon) qui accueillera les auditeurs et web-spectateurs ce dimanche depuis l’alpage de Solalex. Au côté de la jeune pasteure Alice Corbaz, les fidèles pourront profiter notamment de la présence de la fanfare “l’Echo du Chamossaire.”

« Retour
© 2017 Protestinfo